lundi 31 août 2020

Bilans Janvier, Février et Mars 2020

 Bon ... pour tout vous dire je pensais sincèrement publier ces bilans plus tôt. Mais les mois d'été ont été chargés et finalement je n'ai pas eu le temps de m'occuper du blog :( 
Je profite de cette soirée pour vous résumer un peu ce qui s'est passé ces derniers mois et vous parler de mes quelques lectures. Let's go !


Emploi du temps très studieux (pour changer n'est ce pas ^^) puisque j'ai eu mes exams mi janvier. Au programme : endocrinologie, nutrition, ophtalmologie, cardiologie et pneumologie. Un programme bien dense ! 

Finalement, le lendemain des exams j'ai pu bien me détendre en assistant à un opéra avec ma maman (petit cadeau que je lui avais offert pour son anniversaire et dont j'ai donc profité aussi par la même occasion - malinx le lynx ^^). Il y a avait des musiques d'Edith Piaf. Nous avons toutes les deux beaucoup appréciés, on ne savait plus où donner de la tête tellement le spectacle était riche. Et puis un lieu comme ça, ça fait toujours rêver. Une belle sortie pour se remettre des exams donc :) 

Pas trop le temps de se reposer le week-end car il faut déjà recommencer à travailler pour un nouvel examen : un oral en anglais :/ Mais ce qui est fait est fait et j'étais finalement contente que cette épreuve soit terminée le plus tôt possible, au lieu d'attendre (et de stresser par la même occasion) plus longtemps. 

Ensuite un évènement a été proposé sur le campus de la fac : participer à une simulation de chirurgie. Je me suis empressée de m'inscrire et j'ai été retenue :) C'était un petit atelier très court mais j'ai trouvé cela fort sympathique. On a pu utiliser les machines qui permettent aux internes de chirurgie de tester et de maitriser les robots utilisés pendant les opérations chirurgicales avant de pratiquer dans la vie réelle. Des petits exercices étaient intégrés aux machines comme par exemple devoir prendre un objet et le déplacer à un endroit spécifique de l'écran etc et ensuite nous obtenions un score basé sur la rapidité d'exécution, le taux d'erreur (faire tomber l'objet ou percuter les deux pinces par exemple) ainsi que la logique de réalisation (utiliser le chemin le plus court). C'était très intéressant ! Même si je ne pense pas faire de la chirurgie plus tard, les robots sont vraiment LA chose qui me fascine le plus dans le domaine chirurgical et je suis toujours contente d'avoir eu l'occasion de les tester :) 

Ensuite j'ai eu une garde aux urgences : ma toute première. J'avais normalement une garde au même endroit mais plus tôt dans le mois mais comme la date ne m'arrangeait pas (étant peu de temps avant les examens) j'ai préféré l'échanger contre un autre jour. Le monde des urgences est un univers vraiment à part : c'est la folie ! Le nombre de personne en attente quand on arrive à 18h30 est déjà énorme et cela ne laisse rien imaginer de bon pour la suite de la soirée... Le travail de l'externe est donc de faire l'examen clinique et l'interrogatoire des patients qui sont dans des box numérotés (chaque externe a un certain nombre de box qui lui est attribué). Ensuite on doit rentrer toutes les informations dans un logiciel sur l'ordinateur et normalement les transmettre à un supérieur (un interne en général ou bien un chef). J'ai découvert le "plaisir" (ironie ironie) d'être appelée de tous les côtés pour devoir faire des ECG (électrocardiogramme alias un exam non invasif qui permet d'analyse le coeur). Je n'ai pas trouvé cette garde formidable car l'encadrement est selon moi complètement absent... Et difficile aussi de tenir toute la nuit éveillé ! On ne sait même plus si on est passé au jour suivant ou non à courir de tous les côtés... Heureusement qu'il y a avait un solidarité entre les externes ! Une de mes collègues a failli faire un malaise car elle n'avait pas pu manger et les seuls mots adressés par un chef à son égard on été des mots prononcés dans le micro des urgences pour que "l'externe numéro X reviennent à son poste pour faire un ECG" alors qu'elle venait de s'allonger sur un brancard. Difficile aussi de s'occuper des personnes démentes qui ne savent pas où elles sont, de personnes incarcérés ou encore d'autres qui excédés d'avoir attendu si longtemps dans le hall trouvent en nous la première cible pour se défouler. 

Côté lecture, j'ai lu 1 livre soit 64 pages et j'ai écouté 2 livres audio pour un total de 599 minutes

 
-> j'ai bien aimé l'ambiance de ce livre audio Les quatre fille du Dr March ainsi que la personnalité des 4 filles. Je pense qu'il pourra plaire aux amateurs de Jane Austen.

-> Chanson douce ne me laissera pas un souvenir impénétrable. Ce n'est pas une écoute transcendante. 

-> Quelqu'un m'attend derrière la neige : Un conte de Noël que j'ai trouvé assez adulte malgré tout avec les codes du conte qui donne cette ambiance si particulière à ce genre. J'ai bien apprécié les illustrations qui collent à merveille avec le texte.



Côté livre, le bilan de février sera rapide : niet, nada, rien du tout. C'est presque déprimant de l'écrire...

Petite soirée d'anniversaire sur une amie pour rompre la routine : c'est sympa les soirées crêpes :p

2ème garde aux urgences ! Cette fois-ci je suis tombée sur une interne sympathique qui m'a apporté un peu d'attention et qui répondait à mes questions :) Mais le rythme au niveau du flux des patients est toujours intense !

J'ai commencé aussi mon deuxième stage en cardiologie. C'est vraiment très intéressant et les 2 internes du service où je suis sont très callés sur toutes les spécialités (et pas que la cardiologie !), ce qui est très agréable et très enrichissant :) L'ambiance est vraiment bonne avec eux ainsi qu'avec mon co-externe. J'y vais avec plaisir ! Ici les patients viennent pour faire un réentrainement à l'effort et aussi que leur traitement pour leur pathologie cardiaque soit adapté. J'ai l'occasion d'aller plusieurs fois voir des échographies cardiaques : c'est vraiment une imagerie que j'aime beaucoup et le fait de la voir en direct et d'avoir reçu des explications changent beaucoup par rapport aux images statiques que j'avais pu voir dans les livres et à propos desquelles je ne comprenais pas grand chose ! J'ai aussi eu l'occasion de passer voir des mises en place/retraits de pacemakers et en coup de vent en coronarographie. 



Le stage continue et je découvre des pathologies variés : insuffisance cardiaque, thrombopénie induite par l'héparine etc. J'ai aussi l'occasion d'aller "choquer" des patients (en leur envoyant une décharge électrique sous anesthésie pour remettre leur rythme cardiaque dans un rythme régulier). Les patients du service sont vraiment sympathiques et c'est presque une petite colonie de vacances ^^ Cela me fait sourire de les voir tous ensemble sur un banc le matin, en train d'attendre que les kinésithérapeutes les emmènent faire des exercices, se découvrant les uns les autres et se prodiguant des conseils sur les traitements cardiaques :D 
Mais je vois également la montée du COVID à l'hôpital, les chuchotements des cadres de santé, le diagnostic positif d'une infirmière du service puis ensuite d'un des chefs. Et soudain, le port obligatoire du masque à l'hôpital. Cette montée de la peur, de la tension, n'est pas sans me rappeler La Peste de Camus... 
Les patients sont fragiles, il devient peut-être plus prudent pour eux de rentrer chez eux... Finalement le service en lui-même ferme. Les lits seront réquisitionnés pour les patients COVID qui ne vont pas tarder à affluer. C'est avec tristesse que mon stage se termine précipitamment, j'avais encore tant de choses à voir et à découvrir :(

Nouvelle garde aux urgences : mais cette fois-ci pas au centre-ville comme les précédentes mais dans une ville de périphérie. Autre changement : elle dure plus longtemps puisque c'est le week-end ! L'ambiance COVID est très étrange. Les patients n'osent plus trop venir pour des petits maux comme avant et ceux-qui arrivent sont suspects d'être atteints. Certains lits sont réservés aux patients les plus suspects pour tenter de les isoler un peu plus des autres. La chambre de garde des étudiants est aussi utilisé pour les patients suspects et du coup je me retrouve dans une petite pièce où la lumière s'allume au moindre mouvement. Gros changement niveau ambiance avec le centre-ville : ici les gens sont sympas, blagueurs, s'intéressent aux étudiants. Durant cette journée, je vais même pouvoir partir dans le camion du SMUR :) 

Niveau lecture, seulement 1 livre audio au compteur pour 576 minutes (et 1 livre audio abandonné). 

-> La goûteuse d'Hitler, je l'ai vu partout sur instagram pendant un moment. Le thème me tentait beaucoup  évidemment puisque cela se déroule durant la seconde guerre mondiale. Le résumé était alléchant et me promettait un abord inédit de cette partie de l'histoire avec ces fameuses goûteuses. Finalement je suis restée sur ma faim... Et je crois bien avoir décroché à certains moments. 

-> Deuxième tentative avec Boris Vian et deuxième échec. Je n'accroche pas à son style. Mais si son écriture vous a plu dans l'écume des jours, ce roman dans la même veine pourra vous plaire. Pour les autres, passez votre chemin.


Et vous, qu'est-ce-que vous avez vécu/lu durant ces 3 mois ? 

vendredi 7 août 2020

Bilan année 2019

Décidément, le bilan de l'année est publié de manière de plus en plus tardive au fur et à mesure que les années passent, reflet certainement de mon planning de plus en plus chargé :/ 

L'année 2019 est marquée par ma participation en tant que jury à deux prix : d'une part le prix Audiolib et de l'autre le prix Livre de Poche. Ce fût deux belles expériences avec l'excitation de recevoir un petit colis dans sa boite aux lettres et de choisir ses ouvrages favoris. Malgré tout aussi un peu de stress et d'inconvénients : arriver à s'organiser pour lire les romans / écouter les livres audio rapidement et aussi le fait de ne plus vraiment avoir le choix dans ses lectures puisque je devais donner la priorité aux livres sélectionnés pour moi. 

Niveau voyage, j'ai pu partir pour une semaine de ski (la nostalgie me gagne encore rien qu'à l'écriture de ce bilan) et l'été je suis partie avec ma famille pour découvrir quelques destinations qui me faisaient de l'oeil depuis un moment : Amsterdam, Bruges, le château de Versailles et celui de Chambord.

Du côté de mes études, je passe un nouveau cap avec le début de l'externat. Désormais je n'ai plus seulement des cours théoriques en amphi mais je passe également une partie de l'année en stage à l'hôpital. Premier stage : gynécologie-obstétrique ! C'est également durant cette période que j'ai réalisé ma toute première garde (qui consiste à aller à l'hôpital de 18h30 environ jusqu'au lendemain matin 8h30 et l'on est sensé rester éveillé pour faire ce que l'on nous demande - cela dépend du lieu de garde -) : je l'ai faite au SAMU donc j'ai pu sortir 2 fois en intervention dans le camion :o 

Côté chiffre : 
- 24 livres lus soit 9374 pages
- 5 mangas/BD soit 992 pages
- 23 livres audio soit 12120 minutes = 202 heures
- 1 abandon livre et 7 abandons audio

Livres préférés en 2019: 

   

   


Audio préférés en 2019:

       
   

mercredi 13 mai 2020

Bilans Novembre et Décembre 2019


Mi-novembre j'ai eu le début de mon stage en gynécologie obstétrique. 
La maternité ne se trouvant pas près de mon apparement, je devais partir tôt de chez moi en voiture (car sinon quasiment 1h de temps de trajet avec les transports en commun). 
Je découvre le monde de l'hôpital de l'intérieur, en tant que soignant. J'ai ma tenue d'hôpital, mon badge qui me permet d'ouvrir les portes. 
C'est staff tout les matins où chaque nouvelle patiente est présenté, on donne les accouchements / césariennes qui ont été réalisé, les médecins se concertent pour des avis. Ce n'est pas le moment le plus passionnant quand on est externe car on attend simplement sans participer... mais ça devient un peu plus intéressant quand on connait le nom des patients, comme ça on sait ce qu'elles deviennent :) 
Je commence par les urgences gynécologiques : tout est dans le nom (bien que le terme d'urgence soit relatif selon les gens !). J'accueille les patientes, je les installe dans un box puis je commence faire l'interrogatoire (poser toutes les questions sur les antécédents médicaux et chirurgicaux, savoir pourquoi elles viennent). Puis la seconde étape se fait avec l'interne : l'examen clinique. En général, les patientes ont une échographie abdominale et/ou vaginale, une pose de spéculum, parfois un toucher vaginal ou des prélèvements. Je suis contente de pouvoir servir à quelque chose et de pouvoir faire quelques gestes :) Même si les horaires sont prenants, c'est une des parties du stage qui m'a le plus plu ! 
Je suis ensuite passé au bloc opératoire. Je me demandais comment j'allais réagir, si j'allais m'évanouir pendant une opération etc. Finalement, cela s'est bien passé. J'ai appris à m'habiller de manière stérile. J'ai pu voir plusieurs types d'opération : des IVG chirurgicales, des opérations de fibromes, des hystéroscopies, des conisations et j'ai même servi à tenir l'utérus lors d'une hystérectomie. Pour finir, l'interne de bloc (qui était super sympa) m'a même laissé faire mon premier point sur la patiente pour refermer une toute petite incision ! 

Nous avons déjà eu notre 2e répartition de stage : le prochain se déroulera en cardiologie pour moi ! 

Je découvre pour la première fois la difficile épreuve qui consiste à allier stage et apprentissage des cours. Pas facile, surtout quand on sort des urgences et que l'on est KO :( 

Bien sûr cela a eu des répercussions sur mes lectures : je n'ai pas eu le temps de lire de livre papier. Mais j'ai profité de mes allers-retours pour aller en stage pour écouter un livre audio que j'ai trouvé intéressant : Sorcières de Mona Chollet (477 minutes). 


J'ai également eu 1 abandon au bout de X minutes : Entre la vie et la morgue. L'humour très particulier n'aura pas du tout su me convaincre...




Je continue mon stage en gynéco-obstétrique avec de nouveaux secteurs puisque je tourne chaque semaine dans un secteur différent. 
J'avais hâte de passer dans celui de grossesses pathologiques car je pensais pouvoir y apprendre beaucoup de choses et voir des pathologies intéressantes. Malheureusement, ça ne s'est pas passé comme je l'avais prévu. C'était visite le matin et puis secrétariat l'après-midi. J'ai fini par me faire connaitre par la secrétaire d'un autre hôpital car je devais l'appeler tous les jours pour obtenir des documents sur les examens déjà réalisés par des patients qui avaient été transférées. Heureusement une journée un peu différente avec une formation virtuelle sur l'hémorragie du post-partum est venue un peu dynamiser cette semaine ! Je suis passée en consultation et j'y ai vu à 2 reprises des patients sourdes. La langue des signes est une langue que j'aimerais apprendre et cela a renforcé mon envie. J'ai aussi eu l'un des moments les plus marquants de mon stage : la découverte d'une grossesse (déni de grossesse) chez une jeune femme plus jeune que moi :( Je pense que je me souviendrai d'elle pour le reste de ma vie. J'ai essayer d'agir le mieux possible pour l'accompagner dans ce moment et je pense qu'elle l'a ressenti car elle m'a vivement serré la main avant de partir de la salle de consultation. Ensuite place à la salle de naissance ! Je me demandais vraiment comment cela allait se passer car il y a visiblement une mauvaise entente en général entre sage-femme et étudiant en médecine. Finalement je suis bien tombée car les étudiantes sage-femmes n'étaient pas là durant cette période et j'ai donc pu accéder plus aisément aux accouchements. J'ai vu des accouchements par voie basse, des échographies, des césariennes, des poses de ballonnets. L'interne avec qui j'étais été sympa et je garde un bon souvenir de mon passage là-bas. Pour finir, je suis allée dans un service qui n'était pas intéressant. Je ne faisais que des papiers et je n'ai pas vu une seule patiente... L'interne ne voulait pas spécialement me laisser partir alors qu'elle n'avait pas besoin de moi et savait que j'avais des cours à réviser :/ C'est donc sur cette note plus négative que le stage s'est terminé. 

Je n'ai pas eu de vacances car le stage était encore sur cette période. J'ai seulement eu le jour de Noël. Mais je n'ai pas apprécié ne pas pouvoir profiter de ce moment comme je l'aurais voulu :( Le stress des examens à préparer pour janvier n'arrangeant rien non plus...
Niveau lecture, encore une fois je me suis contentée des livres audio avec 2 titres au compteur soit 1137 min


Quelle est votre plus belle découverte de la fin d'année 2019 ?

samedi 18 janvier 2020

Bilans Septembre et Octobre 2019

Oulala mais je suis de plus en plus en retard dans les bilans... cela représente bien la charge de travail et le peu de temps (même absence de temps à vrai dire) que j'ai eu pour m'occuper du blog. Mais je vais essayer de rattraper tout ça. C'est parti !


Qui dit septembre, dit reprise des cours. On commence fort l'année avec des cours matin et après-midi en cardiologie et pneumologie. Dure dure de réussir à suivre les cours et en même temps de trouver la force et le temps de bosser les cours chez soi - car oui les profs considèrent qu'on est sensé connaître le cours avant qu'ils nous le présentent en amphi --' - 

En fin du mois j'ai eu ma répartition de stage. Malheureusement la lettre tirée au sort pour séparer la promotion en 2 parties a fait que je n'étais pas dans la première partie à choisir. Il ne restait donc plus de stage en relation avec les matières du semestre en cours. J'ai finalement choisi de prendre un stage en gynéco-obstétrique afin de valider mon stage obligatoire en chirurgie sans passer tout de stage au bloc !

Vide intersidéral niveau lecture... Avec un seul livre audio au compteur : La ville orpheline (746 minutes) que j'ai beaucoup moins apprécié que l'île des oubliés. J'ai trouvé que c'était une piètre réplique...


◇ ✥ ◇



En octobre, nous avons eu un séminaire de médecine générale d'un jour qui consistait en plusieurs ateliers pour nous présenter quelques pathologies fréquentes en médecine générale et aussi un atelier suture où on nous a montré une fois comment faire des points puis nous pouvions faire quelques points sur un pied de porc - eh bien ce n'est pas si facile que ça et le temps imparti était bien trop court pour que l'on puisse s'entrainer ! - Mais j'étais tout de même contente de cette journée qui a un peu cassé la routine habituelle. 

Le deuxième évènement marquant de ce mois : ma première garde ! J'ai été en garde au SAMU. Pour ceux qui ne connaissent pas, une garde dure en général de 18h30 à 8h30 le lendemain. Pour le rôle de l'externe, cela dépend du lieu de garde. Au SAMU, je n'ai fait que de l'observation ou bien aider à porter les sacs de médicaments etc. Je suis sortie deux fois dans le camion du SMUR. La conductrice et l'infirmière étaient vraiment sympa et on mit une bonne ambiance ! 

Niveau lecture, un peu plus fourni que le bilan de septembre : 
- 1 livre de 169 pages
- 2 livres audio soit 871 minutes (+ 1 abandon à 80 minutes)


 

J'ai également abandonné le livre audio Songe à la douceur au bout de 80 minutes d'écoute. Je ne pense pas que le format audio soit bien adapté à ce roman. Il serait certainement plus agréable de le lire que de l'entendre je pense. 


◇ ✥ ◇

Avez-vous lu ces romans ? 

lundi 14 octobre 2019

[Livres audio #3] L'île des oubliés / Les petites reines / L'élégance des veuves


Je poursuis cette catégorie d'articles en vous présentant 3 autres découvertes audio :)

Commençons pas une découverte qui m'a énormément plu : l'île des oubliés de Victoria Hislop (14h35). Alexia part en vacances en Crète et découvre le village natal de sa mère. Juste en face de ce village se trouve l'île de Spinalonga où des lépreux auraient vécus. Elle découvre le lien entre cette île et la famille de sa mère dont elle ignore tout. D'habitude les histoires de famille ne me passionnent pas du tout mais alors là j'ai été complètement subjuguée ! J'attendais avec impatience chaque trajet en voiture pour avancer dans mon écoute. Le contexte m'a plu : celui de la lèpre et l'isolement des malades. Les différentes personnalités des personnages et les relations qui se lient entre eux (un peu d'amour aussi ça ne fait pas de mal !) donnent un grain à l'histoire et l'on rendu intéressante à mes yeux. J'avais presque l'impression d'être un membre de la famille d'un lépreux lors de la recherche désespérée d'un traitement ! La narration est si bien faite que j'avais l'impression de me trouver au milieu du décors : tantôt dans une maison de l'île de Spinalonga, tantôt en dehors de l'île. Je vous recommande vivement de découvrir cette histoire ! 


La deuxième découverte que je souhaite vous présenter aujourd'hui est un roman que j'ai vu un peu partout sur la blogosphère par un moment et qui possède une très bonne note sur Livraddict : Les petites reines de Clémentine Beauvais (6h15). Un début assez grave : celui du harcèlement avec 3 jeunes filles (Mireille, Astrid et Hakima) qui vont se retrouver élues 3 boudins du collège, c'est-à-dire les 3 filles les plus moches... Et c'est cette élection qui va les réunir dans un road-trip invraisemblable. Mireille m'a plutôt plu avec sa personnalité désinvolte et son humour pince-sans-rire. La voix géniarde utilisée par la narratrice pour les deux autres filles et leurs personnalités mollassonnes  auraient presque eu raison de ma volonté de poursuivre mon écoute tellement je trouvais cela insupportable. Heureusement on observe une évolution de leurs personnalités au cours du récit et j'ai donc poursuivi mon écoute jusqu'à la fin du roman. Finalement c'est une histoire gentillette. Ça va mais je ne partage pas un avis aussi enthousiaste que la plutôt des membres du Livraddict : pour moi il ne s'agit pas d'un roman incroyable. 


Le dernier roman dont je vais vous parler aujourd'hui est l'élégance des veuves d'Alice Ferney (2h54). Toute l'histoire tourne autour de la grossesse et naissance d'une multitude d'enfants. Le ton de la narratrice résume bien mon impression : un peu grave, le rythme m'a paru un peu lent comme si l'histoire restait en suspension dans l'air donnant presque envie de dodeliner de la tête. Sans avoir détesté cette histoire, je suis tout de même contente que la durée soit assez courte

Connaissez-vous l'un de ces romans ? 

lundi 30 septembre 2019

Bilan Août 2019


Le mois d'août a été moins fourni en lectures que prévu. Mais le voyage que j'ai réalisé avec ma famille y est aussi pour quelque chose. 

Durant ce mois, j'ai pu enfin me rendre dans une ville qui me faisait de l'oeil depuis plus d'1 an : Amsterdam. Et franchement je ne regrette absolument pas et j'espère pouvoir un jour y retourner lors de la période où les tulipes sont en fleurs :) 
Niveau activité, je vous recommande la visite de la ville à vélo car c'est vraiment une expérience sympa. Les locaux se déplacent principalement avec ce moyen de transport et roulent à toute allure. C'est avec les 2 mains bien ancrées sur mon vélo que j'ai suivi la visite, sans encombre ^^
Sinon si vous êtes amateur de musées, il y a vraiment de quoi faire. Nous en avons visité deux : le Rijksmuseum et le musée Van Gogh (j'ai vraiment adoré ce dernier !). Les deux proposent des audioguides qui permettent de rendre la visite plus intéressante et enrichissante.

Nous avons également été voir les fameux moulins dans une ville aux alentours avec une dégustation du gouda local. 

Ensuite direction la Belgique avec Anvers, Gand et Bruges. Anvers ne m'aura pas séduite : ce n'est pas vraiment une ville que je recommande. Concernant Gand et Bruges, apparemment deux teams s'affrontent et je suis dans le camp de Bruges. J'ai vraiment beaucoup aimé l'architecture de la ville. Et puis mon impression positive n'est pas sans lien avec ma visite du salon de thé The Old Chocolate House qui propose de véritables chocolats chauds à faire soi-même avec un petit fouet et de délicieuses gaufres. Les prix sont un peu onéreux mais ça vaut le coup pour l'expérience. Juste un conseil si vous voulez tester : ne mangez pas avant, ça sera largement suffisant en tant que repas ! 

Puis retour au bercail avec un château que je voulais visiter depuis longtemps : Versailles. Très contente de découvrir enfin ces lieux que j'ai entraperçu à travers de nombreuses lectures (#lescolombesduroisoleil). Au niveau de l'organisation pour entrer dans le château, ce n'est pas le top et une file d'attente se forme très rapidement. Mais après j'ai trouvé que ça allait globalement. On est nombreux mais on arrive tout de même à tout voir (ou presque !). C'était beaucoup plus grand que ce que j'imaginais. J'ai apprécié découvrir les différents endroits : le château en lui-même, le Hameau de la Reine (pas très loin mais qui dépayse complètement !) etc. J'ai beaucoup appris (Saviez-vous que les nobles faisaient de la luge dans les jardins du château quand il y avait de la neige ???)

Pour finir, on a conclu notre visite sur un autre château : le château de Chambord. Cela faisait peut-être un peu trop de château à la suite pour moi. J'ai trouvé l'extérieur magnifique mais l'intérieur m'a moins plu. On devait sans cesse regarder sur une tablette interactive pour avoir des infos et la mienne est tombée en panne en cours de parcours...

Après ce bilan voyage, place au bilan lectures : 

3 romans au compteur soit 1601 pages

   

1 BD vraiment sympa de 208 pages


Et enfin pour m'accompagner durant les transports, 2 livres audio de 942 minutes.

 

J'ai malheureusement abandonné 2 livres audio qui ne me plaisaient pas : 
- j'ai arrêté au chapitre 17 pour le roman de Virgini Grimaldi : j'ai trouvé la plus vieille des filles très agaçante et niaise... [296 minutes]
- Quand a demain est un autre jour, je l'ai arrêté après avoir écouté le chapitre 7 car l'histoire d'amour naissance semblait cousu de fils blancs pour le lecteur mais pas pour l'héroïne. [152 minutes]

 

Et vous, comment s'est passé votre mois d'août ?

lundi 23 septembre 2019

Un mariage anglais


Un mariage anglais 


de Claire Fuller / Le livre de poche / 432 pages

Quatrième de couverture : 

Ingrid a 20 ans et des projets plein la tête quand elle rencontre Gil Coleman, professeur de littérature à l’université. Faisant fi de son âge et de sa réputation de don Juan, elle l’épouse et s’installe dans sa maison en bord de mer.
Quinze ans et deux enfants plus tard, Ingrid doit faire face aux absences répétées de Gil, devenu écrivain à succès. Un soir, elle décide d’écrire ce qu’elle n’arrive plus à lui dire, puis cache sa lettre dans un livre. Ainsi commence une correspondance à sens unique où elle dévoile la vérité sur leur mariage, jusqu’à cette dernière lettre rédigée quelques heures à peine avant qu’elle ne disparaisse sans laisser de trace.


Ce que j'en ai pensé : 

Sans ma participation au Prix Livre de Poche 2019, je ne me serai certainement jamais penchée sur ce roman. Si je l'avais aperçu au détour d'un rayon de bibliothèque ou sur un présentoir de librairie, j'aurais pensé - à tord ! - qu'il s'agissait d'un énième roman feel-good. Mais il n'en est rien et ce roman se révèle finalement être une très bonne lecture (et bien plus sombre qu'un roman feel-good) ! 

Ce roman comporte deux parties s'alternant : un chapitre de l'un puis un chapitre de l'autre et la boucle recommence. 

La partie récit avec l'ensemble des personnages me laissera globalement avec un avis assez neutre : dans cette partie tous les personnages entre en jeu sauf un : Ingrid, la mère de famille qui a subitement disparu laissant sa famille (et le lecteur) dans le doute perpétuel : est-elle morte ou bien a-t-elle disparu pour reconstruire sa vie ailleurs ? 

Parmi les personnages, on découvre le père Gil - son mari - (en lui-même ce n'est pas quelqu'un qui me semblait très intéressant, l'intérêt vient plutôt de ce que l'on nous racontera de lui mais je vais y venir, patience ;) ), ses deux filles qui nous permettent d'avoir une vision différente de leurs parents et le compagnon de l'une d'elle. 

Mais l'intérêt ne vient pas d'eux, l'intérêt vient d'Ingrid que l'on découvre à travers les lettres qu'elle a disséminé dans les romans que collectionne son mari. Ces lettres sont le véritable moteur de cet histoire, me donnant envie de lire rapidement la partie "récit" pour arriver rapidement à la lettre suivante. 

La personnalité d'Ingrid et ses ressentis se dévoilent : amour, amertume, nostalgie, lassitude. C'est toute une palette d'émotions laissée comme des indices à la question : "mais pourquoi ?" que tout le monde se pose. Sa psychologie à elle est bien décrite mais c'est également la psychologie de Gil qui se dévoile dans ces lettres, nous le faisant découvrir sous un autre jour.

Les histoires de famille ne sont pas mon dada mais ici le côté épistolaire aura su me charmer et me tenir en haleine. Avec un mariage anglais, la mayonnaise a pris ! 

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Avez-vous des romans sous forme épistolaire à me conseiller ? 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...