mercredi 16 août 2017

5 raisons de se mettre à la lecture en VO


1) Lire la suite d'une saga plus rapidement, avant sa traduction française
Je pense qu'il était déjà arrivé à chaque lecteur d'arriver à la fin d'un tome d'une saga et de se dire : je veux la suite. Mais voilà, pour la lire, il faut encore qu'elle soit dispo ! Sans la phase de traduction, la publication est plus rapide et donc vous devez patienter moins de temps. En plus, cela vous évite les problèmes du genre : la maison d'édition décide de ne finalement pas publier le troisième tome d'une saga car la vente du tome 2 n'était pas assez rentable selon eux...

2) Avoir encore plus de possibilités de lectures car certains romans ne sont jamais traduits
Les pépites de lecture se cachent un peu partout et certaines se cachent en Angleterre, aux Etats-Unis ou encore en Allemagne. Tous les auteurs n'ont pas eux la chance de tomber sur une grande maison d'édition (voir n'ont pas de maison d'édition du tout avec les auto-édités) et seuls quelques rares ont la chance d'être traduits. Imaginez le nombre exponentiel de romans que vous pouvez découvrir si vous ne vous contentez pas des romans écrits ou traduits en français !

3) Le prix = les romans étrangers sont souvent moins chers que les romans français
Ici je pense notamment aux romans anglais ou américains : face aux romans français il n'y a pas photo ! Il doit y avoir des taxes en moins sur les livres dans ces pays. En tout cas, peu importe la raison : votre porte-monnaie vous dira merci !

4) Enrichir son vocabulaire dans l'autre langue / être de plus en plus à l'aise en lisant dans une langue étrangère
Ça, c'est un avantage pour vos études ! Je trouve qu'en France, on apprend vraiment peu de vocabulaire par rapport à des pays comme l'Allemagne ce qui fait que l'on a un niveau plus bas que les autres pays pour l'expression dans une langue étrangère. La lecture peut vous permettre d'améliorer tout ça et d'apprendre en vous amusant.

5) Profiter des magnifiques couvertures VO qui dont parfois moins belles dans leurs versions françaises
A chaque fois que je vois des couvertures étrangères (anglaises ou américaines notamment), je tombe sous leurs charmes. Je vois rarement des couvertures qui ne me plaisent pas à l'étranger alors que c'est plus souvent le cas pour les couvertures françaises. Mais je trouve toutefois qu'il y a des progrès en France et que certaines maisons d'éditions françaises nous sortent constamment des bijoux pour les yeux !

N'hésitez pas à donner d'autres raisons de lire en VO en commentaire !

samedi 12 août 2017

Les derniers jours de Rabbit Hayes

Les derniers jours de Rabbit Hayes

de Anna McPartlin / Editions Le cherche midi / 454 pages

Quatrième de couverture :

Quand Mia, que l’on surnomme affectueusement Rabbit, entre en maison de repos, elle n’a plus que neuf jours à vivre, même si elle refuse de l’accepter, tout comme ses proches qui assistent, impuissants, au déclin de leur fille, sœur, mère ou amie. Tous sont présents à ses côtés pour la soutenir : Jack et Molly, ses parents, incapables de dire adieu à leur enfant ; Davey et Grace, son frère et sa sœur, qui la considèrent toujours comme la petite dernière de la famille ; Marjorie, sa meilleure amie et confidente ; et enfin Juliet, sa fille de 12 ans, qu’elle élève seule. À mesure que les jours passent et que l’espoir de sauver Rabbit s’amenuise, sa famille et ses amis sont amenés à s’interroger sur leur vie et la manière dont ils vont se construire sans cette femme qui leur a tant apporté. Rabbit est au cœur de ce petit groupe et des préoccupations de chacun de ses membres. Si elle a perdu la bataille, celle-ci ne fait que commencer pour son entourage. Et Rabbit a quelques idées bien particulières pour leur faciliter la tâche. Mais très peu de temps pour les mettre en œuvre...

Ce que j'en ai pensé :

Les points positifs :
j'ai aimé les réactions de la mère de Rabbit et ces gaffes 

Les points négatifs :
j'aurais aimé plus d'émotions et encore plus de rythme dans l'intrigue
 je m'attendais à un coup de coeur avec tous les avis extrêmement positifs lu sur Livraddict et ce ne fût pas le cas

Pour conclure : Quand j'ai vu les avis sur Livraddict, je me suis dis "Rabbit, ça va être une bombe d'émotions". Je m'attendais à ressentir la même chose qu'avec Avant toi - dont j'étais ressortie bouleversée - mais avec une autre intrigue. Quand j'écris cette chronique, j'ai un peu l'appréhension de vous faire croire que je suis insensible puisque je n'ai pas été autant touchée par ce roman que d'autres lecteurs. Je ne vais pourtant pas vous mentir en vous faisant croire le contraire. Oui, je suis la première à trouver cela triste quand je lis un roman qui porte sur la maladie - et plus particulièrement le cancer- et oui, je trouve cela d'autant plus horrible si on place des enfants, touchés directement ou indirectement par la maladie, dans l'histoire. Malgré cela, je ne pense pas que ça suffise pour en faire une lecture exceptionnelle. J'ai apprécié le côté décalé de la mère de Rabbit. Toutefois, je n'ai pas ressenti cette explosion d'émotions en moi: le mélange n'a pas pris. J'étais même parfois en train de compter le nombre de pages restant ce qui est rarement bon signe dans une lecture. C'est un peu avec déception que je repose ce roman, pas de coup de coeur pour cette fois.

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Avez-vous été bouleversé par ce roman ?

mardi 8 août 2017

Les sorcières du clan du Nord

Les sorcières du clan du Nord

de Irena Brignull / 360 pages / Gallimard Jeunesse

Quatrième de couverture :

Poppy et Clarée ne pourraient avoir de vies plus différentes. Adolescente perturbée, Poppy se fait renvoyer de tous les lycées qu'elle fréquente ; Clarée est une jeune sorcière qui a du mal à trouver sa place au sein de sa communauté secrète. Un jour, pourtant, leurs destins se croisent. Elles deviennent amies et se retrouvent en cachette, se faisant découvrir leurs mondes respectifs. Mais le doute grandit dans l'esprit de Poppy : ces phénomènes étranges qui entourent sa vie depuis toujours, les catastrophes qu'elle provoque sans le vouloir... serait-il possible qu'elle soit elle-même une sorcière? Et si son exil forcé dans le monde des humains avait un lien avec l'ancienne prophétie qui désignera la future reine des sorcières?

Ce que j'en ai pensé :

Merci à Gallimard Jeunesse pour ce partenariat.

Les points positifs :
l'univers magique
 les deux destins entremêlés

Les points négatifs :
l'espèce de triangle amoureux 

Pour conclure : Les sorcières du clan du Nord a réussi à me charmer dès la lecture des premiers chapitres. J'ai tout de suite adhéré à l'univers magique et à Poppy, une jeune fille qui semble entourée de phénomènes étranges. J'ai aimé découvrir les deux univers : celui de Poppy, qui ressemble plutôt au nôtre et celui de Clarée, qui vit au sein d'une communauté de sorcières. La "grosse" révélation de l'histoire est malheureusement visible dès le début de l'intrigue : j'aurais aimé être plus surprise par ce roman. La deuxième partie du roman m'a moins emballée bizarrement : je pense que la raison ne provient pas forcément du roman mais du fait que j'ai du laisser de côté ce roman pendant quasiment un mois par manque de temps. Pourtant, je pensais au début que l'histoire allait peut-être devenir un coup de coeur ! J'attends une suite plus forte en révélations et rebondissements. Ce premier tome semble surtout planter le décor.

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Avez-vous des histoires de sorcières à me conseiller ?

samedi 5 août 2017

Rage

Rage

de Orianne Charpentier / Gallimard Scripto / 112 pages

Quatrième de couverture :

RAGE... C'est le surnom que son amie lui a donné.
C'est désormais ainsi qu''elle se nomme, pour oublier son prénom, ce nom d'avant, celui de son enfance, d'avant l'exil, la déchirure. Son pays d'origine, on ne le connaîtra pas.
Il nous suffit de deviner que Rage a eu affaire à la violence des hommes, de la guerre. Et voilà réfugiée en France, sans plus de repères, ni de famille. Telle une bête traquée, elle se méfie de tous. Mais un soir, sa route croise celle d'un chien - dangereux, blessé, visiblement maltraité. Désormais, sa propre survie passe par celle de l'animal...



Ce que j'en ai pensé :

Merci à Gallimard Jeunesse pour ce partenariat.

Points positifs :
les sentiments de Rage qui sont très bien décrits
 le lien homme-animal
 la plume de l'auteure

Points négatifs :
j'aurais aimé que l'histoire soit un peu plus développée. C'est peut-être un peu trop rapide

Pour conclure : Rage est un tout petit roman qui sera parfait entre deux autres plus grosses lectures. Je l'ai trouvé original par le thème abordé (la vie d'une réfugiée) ainsi que (et surtout !) par les émotions qui se dégagent de ce texte. C'est un tout petit passage de la vie Rage et pourtant, l'auteure arrive à nous faire ressentir des émotions. La manière de raconter est plutôt originale et pourra peut-être en surprendre certains puisque le sentiment est décrit dans son essence même, avec un côté presque animal. Rage va faire la rencontre d'un chien durant ce petit moment que nous passons avec elle et j'ai bien aimé les parallèles entre elle et l'animal. Un roman très rapide donc, peut-être un tout petit peu trop car j'aurais aimé en savoir un peu plus parfois sur les autres personnages de ce roman mais ce n'est pas non plus un énorme point négatif.

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Est-ce que vous enchainez grosse lecture sur grosse lecture ou vous préférez placer une lecture un peu plus courte entre les deux ?

mardi 1 août 2017

Bilan juillet 2017





Juillet, encore un mois de vacances pour moi :)

J'ai fait un petit job d'été de publicité et c'était vraiment top ! L'équipe avec laquelle j'ai travaillé était sympa.

Puis je suis partie en vacances. 2 semaines de voyage en Provence qui furent bien sympathiques. Le soleil était tout le temps présent.
J'ai réussi à lire tous les livres que j'avais mis dans ma PAL de voyage, ce qui est plutôt un bon point.

Concernant mes lectures, ce mois est pour le moment le plus productif de l'année en terme de nombre de livres lus avec 8 romans (soit 3673 pages). La plupart sont de très belles découvertes. J'ai à nouveau lu un roman en VO : Heartless, que je vous recommande d'ailleurs de lire en français ou bien en anglais.

Plus qu'un mois de vacances, le temps est passé super vite. J'espère qu'il sera aussi rempli de jolies découvertes livresques :)

Je vous souhaite un bon mois d'août !

Et vous, qu'avez-vous fait en juillet ?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...