Mes dernières chroniques:

mardi 29 septembre 2015

Et je danse aussi


Et je danse aussi

d'Anne-Laure Bondoux et Jean Claude Mourlevat
Fleuve éditions
280p
18.90€

Quatrième de couverture:

La vie nous rattrape souvent au moment où l'on s'y attend le moins. Pour Pierre-Marie, romancier à succès (mais qui n'écrit plus), la surprise arrive par la poste, sous la forme d'un mystérieux paquet expédié par une lectrice. Mais pas n'importe quelle lectrice ! Adeline Parmelan, " grande, grosse, brune ", pourrait bien être son cauchemar... Au lieu de quoi, ils deviennent peu à peu indispensables l'un à l'autre. Jusqu'au moment où le paquet révèlera son contenu, et ses secrets... Ce livre va vous donner envie de chanter, d'écrire des mails à vos amis, de boire du schnaps et des tisanes, de faire le ménage dans votre vie, de pleurer, de rire, de croire aux fantômes, d'écouter le Jeu des Milles Euros, de courir après des poussins perdus, de pédaler en bord de mer ou de refaire votre terasse. Ce livre va vous donner envie d'aimer. Et de danser, aussi!
***

Ce que j'en ai pensé :

Ce roman est un roman épistolaire. Il comporte principalement les échanges d'e-mails entre Adeline Parmelan et Pierre-Marie, un célèbre écrivain. Leur prise de contact commence après l'envoie d'une enveloppe par Adeline à Pierre Marie. Cette enveloppe m'a beaucoup intrigué car l'écrivain ne se décidait pas à l'ouvir !

"Connais-tu la différence entre l'amour et le meurtre? Il n'y en a pas. Dans les deux cas, la même question se pose : que faire du corps, après?"

J'ai beaucoup aimé les autres destinataires/expéditeurs d'e-mails qui permettent de varier un peu l'histoire. Mon préféré reste Max, un ami de Pierre-Marie.

L'utilisation des e-mails est selon moi un choix judicieux qui permet au lecteur de se sentir plus proche des personnages.

"... les hommes manquent terriblement quand on n'arrive pas à ouvrir son bocal de cornichons, ou pire son pot de belle gelée de coings."

J'ai trouvé le début du roman long mais la vitesse et l'action s'accélère à partir de la moitié environ et donne plus de peps à l'histoire.

Concernant la fin, je ne m'attendais pas à ça mais cela reste logique avec le reste de l'histoire.

"Au fait, connaissez-vous la définition d'un ami ? C'est quelqu'un que vous pouvez appeler à trois heures du matin pour lui dire : je crois que j'ai fait une très grosse bêtise, peux-tu venir avec une bâche et une pelle ? Et il vient."

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Avez-vous lu ce roman ?

mercredi 23 septembre 2015

La face cachée de Margo (le film)

La face cachée de Margo

1h49

Synopsis:
D’après le best-seller de John Green, La Face Cachée de Margo est l’histoire de Quentin et de Margo, sa voisine énigmatique, qui aimait tant les mystères qu’elle en est devenue un. Après l’avoir entraîné avec elle toute la nuit dans une expédition vengeresse à travers leur ville, Margo disparaît subitement – laissant derrière elle des indices qu’il devra déchiffrer. Sa recherche entraîne Quentin et sa bande de copains dans une aventure exaltante à la fois drôle et émouvante. Pour trouver Margo, Quentin va devoir découvrir le vrai sens de l’amitié… et de l’amour. 



Ce que j'en ai pensé :

A chaque fois que je passe à la gare, je vois l'affiche de La face cachée de Margo. Et à chaque fois je me dis : "Il faut que tu fasses un article sur le blog !". Je ne sais pas si l'on peut encore voir le film au cinéma puisqu'il est sorti depuis un moment déjà mais si vous hésitez à l'acheter en DVD, peut-être que cet article pourra un peu vous éclairer.

Je ne pourrais pas vous dire si l'adaptation est fidèle au roman de John Green tout simplement parce que je ne l'ai pas encore lu. Je le possède en ebook mais je n'ai pas eu l'occasion de le lire.

Parlons un peu de l'histoire :  Margo, le personnage principal va se venger de son ex-petit copain avec Quentin, son voisin d'en face. Margo s'enfuit ensuite de chez elle en laissant derrière elle des indices que Quentin (fou amoureux de Margo) va tenter de déchiffrer pour la retrouver.



Concernant le scénario, je trouve un peu incroyable la réaction des parents de Margo qui ne semblent pas s'inquiéter un seul instant de la disparition de leur fille !

J'ai bien aimé les petites vengeances de Margo ainsi que (et surtout) le trajet en voiture avec Quentin et ses amis.
J'ai moins aimé le temps d'attente de Margo. La fin m'a surprise et un peu déçue, je ne m'attendais pas à cela (je crois avoir lu quelque part que la fin est différente du roman).

Niveau personnage : Margo ne m'a pas vraiment plu. Quentin est un peu trop l'amoureux transis du groupe. Mes personnages préférés restent sa petite bande d'amis.

En bref, il ne s'agit pas d'un film exceptionnel mais il se laisse regarder.

dimanche 13 septembre 2015

Birth marked tome 2 : Bannie


Birth marked tome 2 : Bannie

de Caragh M. O'Brien
Mango
18€
383 pages

***

Quatrième de couverture :

Gaia a quitté l'Enclave, fuyant ses lois injustes et sa répression cruelle, pour partir à la recherche de sa grand-mère dans la Forêt Morte. Mais la société qu'elle y découvre est bien loin de l'utopie à laquelle elle s'attendait. Les femmes y dictent leur loi, en particulier Olivia, la Matriarche, et toutes les relations y sont régies par des règles strictes. À peine la jeune fille est-elle arrivée qu'on lui enlève Maya, sa petite soeur et désormais unique famille. Gaia devra une nouvelle fois puiser au plus profond d'elle-même pour renverser la hiérarchie et briser les
interdits.

***

Ce que j'en ai pensé :

 Lisez d'abord ma chronique du tome 1 : ici

On retrouve dans ce tome Gaia, la très jeune sage femme. Nous l'avions quitté juste au moment où elle s'enfuyait de l'Enclave, à la recherche de la Forêt Morte. Eh bien, cette mystérieuse forêt n'est pas un mythe : elle existe belle et bien mais cette endroit est en réalité une ville qui se fait appeler Zile par ses habitants. J'ai bien aimé découvrir ce nouvel univers, bien différent de l'Enclave du premier tome. L'organisation et les lois de Zile sont complètement différentes : ici, ce sont les femmes qui dominent.

"On n'a pas beaucoup de femmes ici, dit-il. Seul un bébé sur dix est une fille."

Gaia arrive avec ses idées de l'extérieur, son envie de changement, ses questions et ses réponses. Et je peux vous dire qu'elle va bouleverser la ville tranquille qu'est Zile.

Les mystères et les codes secrets familiaux sont à nouveau au rendez-vous.

"Et il n'y aurait aucun répit, pas la moindre pause. La soif et la faim le tourmenteraient sous le soleil de midi. Au crépuscule, les moustiques seraient une nouvelle forme de torture. Pourvu qu'il ne sente plus rien d'ici là."

Le métier de Gaia est tout aussi présent que dans le tome 1. J'ai bien aimé le fait que l'auteur ne néglige pas cet aspect important de la vie de notre héroine.

"-Ça m’intéresse depuis tout gamin. Je mangeais les fleurs. Elles avaient toujours l'air délicieuses... Et après, je vomissais."

Gaia, qui n'était pas habituée à attirer le regard des garçons de l'Enclave à cause de sa cicatrice se rattrape clairement dans Bannie avec un quatuor amoureux. Gaia se retrouve face à Léon, son premier amour, Will, le morteur sexy et Peter, l'autre séduisant frère Chardo. Qui va-t-elle choisir ? Lisez ce tome pour le découvrir !

"Ils rabattirent la barre sur la nuque et les poignets du prisonnier dans un grincement de gonds, et la jeune femme entendit distinctement le cliquetis du piston qui maintenait le tout fermé. Pas besoin de cadenas. Personne n'oserait libérer le condamné avant la fin de la punition."

Vivement le tome 3 !

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

samedi 5 septembre 2015

3 classiques à lire pour le BAC de français (ou sa culture générale) #1


Je rentre en Terminale et l'année dernière, c'était le Bac de français pour moi. Face à cette épreuve on se pose souvent des questions : Comment faire ? Quelle est la bonne problématique ? Quel est le sujet qui me correspond le mieux ? Moi aussi je suis passée par là ! Je voulais aussi savoir quels classiques seraient intéressants à lire pour cette épreuve. Je n'ai pas eu de personnes pour me conseiller mais heureusement pour vous, je suis là pour vous aider ;) 

Ces classiques vont vous être utiles que vous choisissiez la dissertation (parce qu'il faut bien des références) ou même le commentaire (pour une ouverture par exemple). Cela peut même vous aider pour l'oral.

Et pour ceux pour qui le Bac c'est déjà loin, pas de soucis ! Un bon classique de temps en temps, ça ne peut pas faire de mal !

Aujourd'hui je vous en présente seulement 3 mais je pense faire d'autres articles dans ce genre.
N'hésitez pas à me dire en commentaire si ce genre d'articles vous intéresse :) Bonne rentrée !

1) Candide ou une autre œuvre de Voltaire.

Voltaire est le grand maitre incontesté du conte philosophique et il faut le connaitre. En général, il est étudié en cours. Je vous parle ici de Candide puisque je l'ai lu en Seconde mais il en existe bien d'autres : Micromégas, Zadig, l'Ingénu... A vous de choisir celui que vous intéresse le plus.

 Chassé du château de son enfance, son " paradis terrestre ", le malheureux Candide est entraîné malgré lui dans une succession d'aventures calamiteuses. Il assiste ainsi à la mort de son rêve, celui d'un monde parfait. L'humanité tout entière serait-elle donc foncièrement mauvaise ? Candide s'étonne. s'offusque, se lamente... Perdant sa naïveté et son " optimisme ", peu à peu il se résigne. La verve et l'ironie voltairiennes se conjuguent à merveille dans un conte à la fois grave et cocasse, qui soulève des questions philosophiques fondamentales sous des airs de légèreté.

Les + : une histoire agréable et facile à comprendre qui se mêle, comme tout conte philosophique, à une réflexion plus profonde, une dénonciation de la part de Voltaire.

2) L'Etranger de Camus

Camus est souvent étudié au lycée. J'avais déjà lu l'Etranger en lecture personnelle avant la 1ere et je l'ai relu pour le Bac de français. L'analyse en lecture analytique a complètement révélé cette oeuvre à mes yeux. Si vous l'étudiez, vous êtes chanceux ;) Un autre livre très connu de lui est souvent étudié : La Peste. Ce dernier est dans ma Wish-list.

Condamné à mort, Meursault. Sur une plage algérienne, il a tué un Arabe. À cause du soleil, dira-t-il, parce qu'il faisait chaud. On n'en tirera rien d'autre. Rien ne le fera plus réagir : ni l'annonce de sa condamnation, ni la mort de sa mère, ni les paroles du prêtre avant la fin. 

Les + : une écriture simple, télégraphique. /!\ la compréhension du sens donné par l'auteur n'est pas toujours évidente. A étudier en classe.
Une œuvre incontournable qui permet de découvrir l'absurde par Camus.


3) Thérèse Desqueroux de Mauriac

Lu en lecture cursive, j'ai adoré ce roman ! On est complètement plongé dans l'histoire que l'on voit à travers les yeux de Thérèse, un personnage que j'ai beaucoup apprécie.

 Pour éviter le scandale et protéger les intérêts de leur fille, Bernard Desqueyroux, que sa femme Thérèse a tenté d'empoisonner, dépose de telle sorte qu'elle bénéficie d'un non-lieu.
Enfermée dans sa chambre, Thérèse tombe dans une prostration si complète que son mari, effrayé, ne sait plus quelle décision prendre. Doit-il lui rendre sa liberté ?


Les + : une analyse psychologique détaillée de Thérèse. On se met complètement à sa place durant la lecture !

Avez-vous lu l'un de ces classiques ?

**

mardi 1 septembre 2015

Bilan Août 2015


Voici la fin des vacances. Le temps s'est écoulé à une vitesse phénoménale. Comme en juillet, j'ai profité de tout ce temps libre pour lire et chroniquer sur le blog.
Après moult efforts, je suis enfin parvenue à insérer un petit onglet à droite de votre écran qui permet de liker la page FB directement à partir du blog. Alors si ce n'est pas encore déjà fait : Likez !
En parlant de likes, la page Camillecture à dépasser une nouvelle étape puisqu'il y a désormais plus de 350 J'aime à l'heure où je vous parle écris. (375 le 31 août !)
Le blog va certainement -c'est même sur- subir un ralentissement au niveau des chroniques ainsi que de ma présence sur l'ensemble des blogs pour le mois de septembre et suivants... Je ne sais pas si vous le savez mais je passe cette année en Terminale S et il va y avoir du boulot !
Je n'abandonnerai pas totalement la blogosphère pour autant et j'essayerai de poster de temps en temps des articles et je resterai présente sur la page FB (une raison de plus pour la liker !)

Bonne reprise des cours :) Bonne chance pour vos diverses études ! N'hésitez pas à me dire ce que vous faites cette année. Et pour ceux pour qui les études c'est fini, bon courage !

J'ai décidé de varier la présentation du bilan pour ce mois-ci. Dites moi en commentaires si cela vous plait.

Du côté de mes lectures:

Parlons bien, parlons chiffres. Durant ce mois d'août, j'ai lu au total 8 romans soit un total de 3554 pages.

- Les très bonnes lectures -
 

  • La fille du parrain /394 p. Le second tome de la mafia du chocolat qui est légèrement meilleur que le premier roman.
Retrouvez ma chronique : ici

***
  •  Les insoumis tome 1/ 506p. La découverte d'une nouvelle dystopie. Je m'attendais à être plus conquise.
Chronique à venir...


- Les lectures agréables -
 
 

  •  Les insoumis tome 2/ 508p. Le deuxième tome m'a moins convaincue.
Chronique à venir...

  •  Ce qu'on fait sans plaisir /521 p. Le roman policier qui reprend quelques personnages de Quiconque te fera du mal. 
Ma chronique : ici



- Les lectures passionnantes -

     
  • Birth marked tome 2/ 383p. Le deuxième tome que j'avais hâte de lire. Meilleur que le premier tome de la trilogie.
Chronique à venir...

***
  •  La bibliothèque des cœurs cabossés /482p. Vu partout sur la blogosphère, ce roman me faisait de l’œil. C'est avec plaisir que je l'ai apporter dans ma valise :)
 Chronique à venir...

***
  • Tous nos jours parfaits / 377p. Une sortie chez Gallimard prévue pour septembre et ce roman poétique vaut le détour.
Ma chronique : ici 

***
  • L'Epreuve tome 3 : le remède mortel / 383p. Ce tome clôture la fameuse trilogie. Et il ne m'a pas autant déçue que certains.
Ma chronique : ici 
Du côté des films et séries :
J'ai regardé Arrow et Flash comme le mois derniers au niveau des séries.

Mon frère a insisté pour que l'on regarde Albert à l'Ouest mais je n'ai pas du tout aimé : c'est un gros navet ! J'ai également regarder Ted 1 avec mon frère et c'est à nouveau un humour assez particulier.

 Je suis allée voir avec une amie La face cachée de Margo au cinéma et au final, je n'ai toujours pas lu le roman alors que je voulais le faire avant de voir le film.

Du côté des autres chroniques : 
 Ce mois-ci, nous avons un total de 7 chroniques.

Retrouvez mon avis sur la Mafia du chocolat : ici

Lisez ma chronique coup de coeur sur Cress : ici

Je vous invite également à découvrir un nouveau TAG : Je blogue un peu, beaucoup, passionnément : ici
Et vous, quel est votre bilan ? Bon mois de septembre !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...