Mes dernières chroniques:

lundi 27 juillet 2015

Wake


Wake

de Lisa McMann
La Matinière Jeunesse
13.90€
212 pages

***

Quatrième de couverture:

De quoi sont faits nos rêves ? Que se passerait-il si quelqu’un pouvait entrer dans ces histoires folles qui agitent nos nuits ? Depuis qu’elle a cinq ans, Janie Hannagan porte un lourd secret : quand les autres s’endorment près d’elle, elle perd connaissance pour être entraînée dans leurs songes. Témoin de leurs terreurs nocturnes, elle voudrait les aider mais comment faire ? Elle est là, au coeur de leur intimité la plus profonde, mais ils ne semblent pas la voir… Et quand elle se réveille, il ne lui reste qu’une sensation de gêne coupable qu’elle ne peut partager avec personne. En se confiant à Cabel, Janie croit trouver l’âme soeur et espère sortir de sa solitude. Mais ses rêves, à lui, se révèlent si troubles et inquiétants…
A-t-elle fait le bon choix en choisissant ce garçon-là ?

***

Ce que j'en ai pensé :

Ce n'est pas la couverture en elle même qui a attiré mon regard (je ne la trouve pas très belle soit dit en passant) mais la petite phrase "Elle vous poursuit jusque dans vos rêves".

"-Les rêves ne sont pas des souvenirs, répond-il."

Je recherchais une lecture sans prise de tête, simple et rapide et c'est exactement ce que j'ai trouvé ici !

Au niveau de l'idée de base du roman, je la trouve plutôt intéressante. Janie (le personnage principal) est doté d'un pouvoir : elle se glisse dans le rêve des gens lorsque ceux-ci s'endorment. Attention, ce n'est pas un pouvoir qu'elle peut contrôler réellement. Son esprit entre directement dans le rêve de quiconque s'endort près d'elle, même si elle ne préfèrerait pas.

"Puis, ils se calment, s'arrêtent. Se reposent. Avant que l'un d'eux ou les deux se mettent à sangloter. Avant de détruire encore autre chose qu'il faille ensuite réparer."

Le petit point négatif est un peu le style d'écriture : simple, il n'a rien d’exceptionnel. L'histoire ne présente pas de rebondissements incroyables mais comme je l'ai dit l'histoire se laisse lire. J'aurais toutefois bien aimé que l'histoire comporte des pages supplémentaires : l'idée de départ et les personnages ne sont pas assez exploités à mon goût.

"-Peut-être que les trucs horribles ne disparaissent jamais, chuchote finalement Janie. Et ce n'est la faute de personne"

En lisant ce livre, ne vous attendez pas à LA lecture du siècle mais ça reste néanmoins une lecture sympathique qui a su répondre à mes attentes livresques du moment. Un autre tome existe et je pense que je vais le lire.

Coup de cœur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Que pensez-vous de Wake ? Il vous tente ?

samedi 25 juillet 2015

Absence + PAL de voyage - summer 2015



Hello tout le monde !
Je vous écris cet article pour vous prévenir de mon absence. Je pars en vacances deux semaines en Corse du mardi 28 juillet au jeudi 13 aôut 2015. Là bas, pas d'internet donc je ne pourrais pas communiquer avec vous. Mais les vacances, c'est aussi le moyen de déconnecter !

Et puis, puisque je ne voulais pas vous faire un micro article juste pour annoncer mon absence, j'ai décider de vous présenter les livres que je pense emporter avec moi soit ma PAL de voyage.Attention, cette liste est encore susceptible d'être modifiée.



Du côté des livres papiers ...

          
     

Bon, je prends un risque du côté des Insoumis puisque je prends 2 tomes alors que je ne suis pas certaine d'aimer.

Et comme chaque année, j'ai peur de ne pas en prendre assez mais il ne faut pas en prendre trop non plus (la valise n'est pas extensible !) Je crois que c'est le dilemme de chaque lecteur ^^

Mais cette année, en dernier recourt et en cas de grosse panne de lecture, je pourrais emprunter la Kindle de ma mère.

Du côté des ebooks...
 
     

Voilà j'espère que cela vous aura plu de découvrir ma PAL. Dites moi si vous avez déjà lu certains de ces livres.

Bonnes vacances !



 

mercredi 22 juillet 2015

L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea



L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea

 de Romain Puértolas
Le livre de Poche
7.30€ en poche
252 pages

***

Quatrième de couverture:

Un voyage low-cost... dans une armoire Ikea! Une aventure humaine incroyable aux quatre coins de l'Europe et dans la Libye post-Kadhafiste. Une histoire d'amour plus pétillante que le Coca-Cola, un éclat de rire à chaque page mais aussi le reflet d'une terrible réalité, le combat que mènent chaque jour les clandestins, ultimes aventuriers de notre siècle, sur le chemin des pays libres.

***

Ce que j'en ai pensé :

C'est le titre accrocheur et la couverture flashy qui m'ont attiré et, sans même un regard sur le résumé, il a atterri dans ma PAL (et il en est aussitôt sorti puisque je l'ai lu pratiquement immédiatement).
  
"Pour quelqu'un venant d'un pays occidental de tendance démocratique, monsieur Ikea avait développé un concept pour le moins insolite : la visite forcée de son magasin."

 Le personnage principal est donc, comme l'indique le titre, un fakir portant le doux nom d'Ajatashatru Lavash Patel. C'est un escroc de première mais il va évolué tout au long du récit.

Ce roman parle donc de son extraordinaire voyage où il serra ballotté de pays en pays, chaque fois d'une manière plus insolite que la prétendante. Il commence donc par se retrouver dans une armoire Ikea (et ne vous inquiétez pas, vous découvrez au début du récit comment il s'est retrouvé dans cette situation).

"Dessous poussaient inlassablement ses cheveux qu'il estimait aujourd'hui d'une longueur de 40 cm et d'une population de 30000 âmes, microbes et poux confondus."

Durant son voyage, il fait la rencontre de nombreux personnages : Marie, le Gitan, Sophie Morceaux, les réfugiés...

Dans ce roman, je m'attendais à une franche partie de rigolage mais au final je ressors déçue. Il y a bien évidemment quelques touches d'humour dans le récit mais cet humour n'a pas réussi à me faire rire. J'ai trouvé le récit un peu répétitif par moment, notamment au début des chapitres (répétitions de la fin du chapitre précédent presque constant).

"Heureux qui, comme Ajatashatru Lavash Patel, a fait un beau voyage en armoire et puis est retourné, plein d'usage et raison, vivre avec son amour le reste de son âge ..."

J'attendais une lecture fraiche et dynamique mais je reste sur ma faim. Ce roman n'aura pas été pour moi un extraordinaire voyage.

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

lundi 20 juillet 2015

L'Epreuve tome 2 : La terre brulée



L'Epreuve tome 2: la terre brulée

de James Dashner
PKJ.
18.50€
415 pages

***

Quatrième de couverture:

ET SI LA VIE ÉTAIT PIRE HORS DU LABYRINTHE ? Thomas en était sûr, la sortie du labyrinthe marquerait la fin de l'Épreuve. Mais à l'extérieur il découvre un monde ravagé. La terre est dépeuplée, brûlée par un climat ardent. Plus de gouvernement, plus d'ordre... et des hordes de gens infectés, en proie à une folie meurtrière, errent dans les villes en ruines. Au lieu de la liberté espérée, Thomas se trouve confronté à un nouveau défi démoniaque. Au coeur de cette terre brûlée, parviendra-t-il à trouver la paix... et un peu d'amour ?

***

Ce que j'en ai pensé :

Après avoir lu le Labyrinthe, je "brulais" d'impatience de découvrir la suite ! Après le cauchemars du  Labyrinthe, les blocards pensaient leur calvaire terminé, mais pas du tout : les Epreuves continuent.
J'avais hâte de me faire mon propre avis car certains étaient déçus tandis que d'autres avaient beaucoup aimé ce roman.

Dans ce nouveau tome, on quitte l'univers du Labyrinthe pour un tout autre : La terre brulée. La Terre a été transformé en un véritable désert (et les conditions climatiques actuelle m'ont permis de bien me projeter dans l'histoire). On découvre une nouvelle maladie qui a touché la planète Terre : La Braise qui a pour conséquence de rendre les gens fous - les fondus au bout du rouleau - . Ce changement de lieu permet de découvrir de nouvelles choses et on en arrive presque à regretter l'univers clos du Labyrinthe (pour lequel j'avais eu un coup de coeur).

"S'il y a une chose que je peux vous dire aujourd'hui, c'est de ne jamais, jamais, vous fier à vos yeux. Ni à votre esprit, d'ailleurs"

Côté personnage : on retrouve les survivants du tome 1 (Thomas, Thérésa, Minho, Newt ...) mais d'autres encore comme un groupe de fille et Aris (le groupe B), des fondus, Brenda et Jorge. Ces deux derniers n'étaient pas assez développés à mon goût. En particulier Jorge dont on ne sait pratiquement rien !

J'attendais impatiemment une relation Thomas/Thérésa et j'ai trouvé cette dernière très étrange, je n'ai pas réussi à cerner sa vraie personnalité.

"Un faux espoir, dit-elle. Je suppose que c’est mieux que le désespoir"

 Je pensais que le tome 2 m'apprendrait beaucoup de nouveaux éléments sur le WICKED mais au final, le lecteur n'en sais pas vraiment plus. Thomas a de nombreux flash-back dans ce tome mais tout cela reste assez vague pour lui et le lecteur.

L'intrigue n'est pas inintéressante mais moins bien que le premier tome. J'ai trouvé qu'il y avait moins de tempo. Beaucoup trop de mort "anonyme" a mon goût, j'aurais bien aimé que James Dashner nous fasse découvrir d'autres garçons du Labyrinthe. J'ai trouvé les combats moins bien détaillés que la bataille avec les Griffeurs du tome précédent et la fin est un peu semblable.

L'écriture de l'auteur est encore plus sombre que dans Le Labyrinthe et les choses ne vont pas en s'améliorant. Je pense que les blocards ne sont pas au bout de leur peine.

"L’avenir de l’espèce humaine passe avant tout. Chaque mort, chaque sacrifice en vaut la peine."

J'espère que le tome suivant répondra plus à mes questions concernant WICKED. C'est sur que je le lirai. J'espère que la prochaine adaptation cinématographique me plaira.

 Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Comment avez-vous trouvé ce second tome ?

jeudi 16 juillet 2015

Wish-list summer 2015 : 3 adaptations cinématographiques que j'ai envie de découvrir


J'avais envie de vous présenter ici 3 films qui ont tous été adaptés de romans et qui me tentent :)


Si je reste 

Synopsis : En un seul moment, tout peut changer. Mia, 17 ans, n'a aucun souvenir de l'accident : elle arrive uniquement à se rappeler avoir roulé le long de la route enneigée de l'Oregon avec sa famille. Puis, en un clin d'oeil, elle se retrouve observant son propre corps dévasté ... L'adolescente sera tiraillée entre l'envie de rejoindre ses parents dans l'au-delà et celle de se réveiller et de retrouver son petit ami et ses proches...

 





 Après avoir lu le livre de Gayle Forman (vous pouvez voir ma chronique ici), j'ai bien envie de découvrir l'adaptation cinématographie. J'ai un petit coup de coeur pour l'affiche.




The Giver


Synopsis:  Dans un futur lointain, les émotions ont été éradiquées en supprimant toute trace d'histoire. Seul "The Giver" a la lourde tâche de se souvenir du passé, en cas de nécessité. On demande alors au jeune Jonas de devenir le prochain "Giver"...

Je n'ai encore jamais lu Le passeur mais ce film me fait envie. Dite moi en commentaire si vous avez lu le livre et s'il faut mieux le lire avant de voir le film.


 Cendrillon


Synopsis: Le père d’Ella, un marchand, s’est remarié après la mort tragique de la mère de la jeune fille. Pour l’amour de son père, Ella accueille à bras ouverts sa nouvelle belle-mère et les filles de celle-ci, Anastasie et Javotte. Mais lorsque le père d’Ella meurt à son tour, la jeune fille se retrouve à la merci de sa nouvelle famille, jalouse et cruelle. Les trois méchantes femmes font d’elle leur servante, et la surnomment avec mépris Cendrillon parce qu’elle est toujours couverte de cendres. Pourtant, malgré la cruauté dont elle est victime, Ella est déterminée à respecter la promesse faite à sa mère avant de mourir : elle sera courageuse et bonne. Elle ne se laissera aller ni au désespoir, ni au mépris envers ceux qui la maltraitent. Un jour, Ella rencontre un beau jeune homme dans la forêt. Ignorant qu’il s’agit d’un prince, elle le croit employé au palais. Ella a le sentiment d’avoir trouvé l’âme soeur. Une lueur d’espoir brûle dans son coeur, car toutes les jeunes filles du pays ont été invitées à assister à un bal au palais. Espérant y rencontrer à nouveau le charmant Kit, Ella attend avec impatience de se rendre à la fête. Hélas, sa belle-mère lui défend d’y assister et réduit sa robe en pièces… Pendant ce temps, le Grand Duc complote avec la méchante belle-mère pour empêcher le Prince de retrouver celle qu’il aime... Heureusement, comme dans tout bon conte de fées, la chance finira par sourire à Ella : une vieille mendiante fait son apparition, et à l’aide d’une citrouille et de quelques souris, elle va changer le destin de la jeune fille…


 Tout le monde connait ce fameux conte.. Si vous regardez mon blog, vous savez que j'adore les réadaptations des contes. Je pense ici par exemple aux Chroniques lunaires dont j'ai déjà lu les 3 premiers tomes ( Cinder, Scarlet et Cress). L'affiche magnifique me tentait déjà et j'ai toujours envie de découvrir ce film.


Avez-vous vu l'un des ces films ?

mercredi 15 juillet 2015

Si c'est un homme


Si c'est un homme 

de Primo Levi
Pocket
6.20 € en poche
213 pages

***

Quatrième de couverture :

" On est volontiers persuadé d'avoir lu beaucoup de choses à propos de l'holocauste, on est convaincu d'en savoir au moins autant. Et, convenons-en avec une sincérité égale au sentiment de la honte, quelquefois, devant l'accumulation, on a envie de crier grâce. C'est que l'on n'a pas encore entendu Levi analyser la nature complexe de l'état du malheur. Peu l'ont prouvé aussi bien que Levi, qui a l'air de nous retenir par les basques au bord du menaçant oubli : si la littérature n'est pas écrite pour rappeler les morts aux vivants, elle n'est que futilité. " Angelo Rinaldi " 

***

Ce que j'en ai pensé :

Si c'est un homme était une de mes lectures cursives pour cette année et c'est avec joie que j'ai découvert ce roman et cet auteur que je ne connaissais pas.

Primo Levi a passé un an dans le camp de concentration d'Auschwitz. Un an d'horreur. Au lieu de se réfugier dans le silence comme beaucoup l'on fait - leur mutisme tachant d'atténuer la souffrance - Primo Levi décide de témoigner et fait appel au devoir de mémoire avec ce récit autobiographique.

 L'auteur nous fait part de parties de son existence dans le camps. Des parcelles de son enfermement. Ainsi, chaque chapitre est un épisode marquant qu'il a vécu à Auschwitz. Le fait qu'il ne nous livre pas un récit romancé pourra peut-être déranger certains. Cependant, le choix de ne montrer que certains passages a des avantages : il permet de ne pas lasser le lecteur avec des éléments trop répétitifs.

Primo Levi nous fait voir ici le camps dans son intégralité : de la personnalité des prisonniers, en passant par la nourriture et le travail, les doutes et les peurs, la mort et la souffrance. Moi qui pensait connaitre un peu le sujet ! Toute cette période noire de l'histoire est une période qui m’intéresse beaucoup. Comment des hommes ont-ils pu arriver à un tel carnage ? Une telle abomination ? Je n'avais encore jamais lu de témoignage d'un prisonnier d'un camp. Ce témoignage authentique nous révèle beaucoup plus d'un simple rapport fait par les Américains ou Soviétiques à la libération des camps. Il nous révèle l'intérieur même du camp, son fonctionnement jusque dans les trafics internes. Saviez-vous qu'un véritable marché noir avait lieu à l'intérieur du camps ? Moi non, avant de lire ce livre. C'est une lecture vraiment très enrichissante.

Ce qui m'a le plus surprise dans ce livre, c'est le ton utilisé par l'auteur. Un ton neutre, scientifique, qui se résume simplement à l'énonciation des faits. Il ne cherche pas à atteindre le lecteur par les sentiments, il le laisse décider seul en lui mettant en mains tout les éléments qu'il possède. Je m'attendais à un cri de révolte ou de haine envers ceux qui lui ont fait subir tout cela. Cette neutralité m'a surprise et m'a impressionné : aurais-je été capable de décrire l'horreur vécue pendant un an sans me révolter ? Je suis presque certaine que non.

Pour clore ce livre, un petit questions/réponses entre les lecteurs et l'auteur est présent. Je trouve cette idée géniale! A la fin, j'avais encore des questions plein la tête et cela a permis de répondre à certaines.

Je tenais tout particulièrement à vous présenter ce roman, d'une part parce qu'il m'a vraiment beaucoup plu et d'autre part parce que je voulais moi aussi faire un petit geste pour la mémoire. Souvenons-nous des erreurs du passé pour ne pas les réitérer dans le présent.

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

lundi 13 juillet 2015

Quiconque te fera du mal



Quiconque te fera du mal

de Morgan Caine
Rokh Editions
2.99 € en ebook
439 pages

***

Quatrième de couverture:

Darin Jones a tout pour être heureux. Jeune, beau, heureux en amour, il est l’héritier de l’une des plus grosses fortunes du pays. Aussi a-t-on de mal à croire qu’il ait pu fracassé le crâne de son collègue Markus Welch, pour une simple histoire de promotion professionnelle ratée.

Une femme est retrouvée égorgée, une semaine plus tard. La police ne croit pas à une coïncidence. Et que vient faire le suicide du président de la New Hackland, la société dans lequel travaille Darin Jones, dans ce qui ne semble être qu’un ordinaire triangle amoureux ?

De sa mère, la toute-puissante Lorraine Jones-DeWitte, à sa meilleure amie, la fantasque Jordan Adams, en passant par Cynthia Parker, simple serveuse au passé trouble, il semble qu’il y ait beaucoup d’amour autour de ce jeune homme.

Beaucoup trop…
***
Ce que j'en ai pensé :

Je tiens à remercier Rokh éditions et en particulier Lisa pour m'avoir permis de découvrir Quiconque te fera du mal.
 Le début du roman est consacré entièrement à la présentation des personnages. Je ne m'attendais pas à un tel commencement. Ici, nous avons un début très calme et paisible bien loin de l’atmosphère tendue caractéristique des thrillers... Et quels personnages ! Ils sont tellement nombreux que j'ai eu bien du mal à tous les mettre "à leur place" - à associer tel personnage à tel nom- . En plus du nombre impressionnant, leurs relations sont complexes : relations familiales, amicales, amoureuses qui se croisent et s'entrecroisent. Et cela ne s'améliore pas par la suite avec une série de révélations qui vient encore compliquer ce schéma biscornu ! Cependant, et cela est tout à l'honneur de l'auteur, chaque personnage a sa propre personnalité, ses propres défauts et qualités. Un exploit lorsque l'on voit cette multitude de personnages.

Je vais maintenant vous parler de quelques personnages. Darin semble être au premier abord le personnage central de l'histoire. Il a tout pour lui : intelligence, richesse, beauté. Il apparait comme étant le héros parfait typique. Mais c'est loin d'être le personnage le plus intéressant ! Lorraine DeWitte est sa mère. C'est une femme de poigne, une femme d'affaire mais qui chérit par dessus tout son fils. La meilleure amie de Darin s'appelle Jordan Adams. Je crois que c'est l'un de mes personnages préférés de l'histoire. Sous son ton parfois cinglant, elle s'avère être un coeur d'or, une vraie justicière. Un autre personnage qui m'a également plu est l'inspecteur Red qui se triture les méninges pour résoudre l'enquête ou plutôt les enquêtes.

A présent, parlons un peu de l'intrigue. Au début, comme je vous l'ai dit, c'est le calme plat. Une histoire banale mais pas inintéressante. Ensuite, ( je ne saurais vous dire à quel moment précisément puisque je ne pouvais pas regarder la tranche) l'action se déclenche. Et là, ça ne traine pas ! Les meurtres s'enchainent, les révélations également. Une nouvelle information vient tout chambouler  régulièrement créant ainsi pour le lecteur un sentiment permanent d'incertitude. L'auteur arrive à mener en bateau le lecteur, à le mener vers des fausses pistes au gré de ces envie sans que celui-ci ne se doute de rien. Bien sûr, je n'avais absolument pas deviner l'identité du coupable et ça, c'est un bon point indispensable pour un thriller.

La présentation de l'histoire m'a un peu surprise. Les chapitres représentent chacun un jour et l'histoire s’étale du lundi 21 juin au dimanche 1er août. Mais les chapitres sont eux même entrecoupés en petites parties pour permettre de découvrir un peu tous les personnages. La longueur des sous parties (assez courtes) peut surprendre.

En bref, un début qui m'a étonner par son absence de tension mais qui au final ce roman s'est révélé très prometteur. Pour le prix, je vous le conseille vivement ! N'hésitez pas ! Les personnages m'ont beaucoup plu et je lirai surement un autre tome de cet auteur, Ce qu’on fait sans plaisir, dans lequel certains réapparaissent.

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Est-ce que ce thriller vous tente ? 

dimanche 12 juillet 2015

A kiss in the dark



A kiss in the dark

de Cat Clarke
Collection R
17.90 €
395 pages

***

Quatrième de couverture:

L'amour peut-il survivre au plus gros des mensonges ? Un roman qui vous fera revivre les délices et les frissons de votre premier amour. Lorsque Alex et Kate se rencontrent, l'attirance est immédiate. Il a de l'humour, il est beau et un brin timide : tout ce que Kate recherche chez un petit ami. Elle est jolie, craquante, avec un irrésistible soupçon de naïveté : Alex ne peut résister à son charme. L'un des deux cache pourtant un lourd secret qui va non seulement peser sur leur amour naissant, mais aussi menacer leurs vies...

***

Ce que j'en ai pensé :

 Cat Clarke est une auteure assez populaire et, après avoir lu Cruelles, j'ai décidé de me replonger dans un de ces nouveaux univers avec A kiss in the dark

 Ce roman possède deux personnages principaux : Alex et Kate qui vont tous les deux tomber amoureux. Une histoire d'amour oui, mais pas seulement... En effet, l'un de ces deux personnages cache un secret qui va à lui seul occuper tout le récit. Je m'attendais à ce que le secret soit caché au lecteur, que l'auteur le fasse un peu languir mais pas du tout : il est révélé dès le début et j'ai trouvé cela vraiment dommage !

Le récit en lui même est séparé en deux parties qui correspondent chacun à la vision d'un des personnages. La première partie nous permet de découvrir Alex tandis que dans la seconde, le lecteur perçoit le récit à travers les yeux de Kate. Ce changement de point de vue est un point positif.

Le secret m'a paru au départ vraiment invraisemblable : Comment l'autre personnage ne s'en aperçoit-il pas ? Mais l'auteur nous décrit tous les moyens mis en place pour le préserver alors il devient plus crédible. Je trouve que l'auteur a également bien mis en avant les différentes réactions et émotions des deux personnages. Cela permet de rendre les personnages plus réaliste et permet au lecteur de mieux s'identifier aux personnages.

Concernant le thème du roman, c'est un sujet assez peu aborder. Ou du moins, je n'ai pas lu beaucoup de romans à ce sujet.

En bref, c'est un roman assez réfléchit mais qui n'aura pas su me toucher en plein coeur à cause d'un secret trop vite dévoiler. Je laisse volontairement une sorte de flou dans cette chronique pour ne pas trop en dévoiler et gâcher la lecture ou le plaisir de ce qui voudront lire ce roman.


Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

samedi 11 juillet 2015

Les Maitres inquisiteurs tome 1: Obeyron


Les Maitres inquisiteurs tome 1 : Obeyron

de Peru-Goux
Soleil
58 pages
10.99€

***

Résumé :

  Obeyron ! Le pire Maître-Inquisiteur que le monde ait porté ... aux dires de ses ennemis. Ainsi que de ses amis

***

Ce que j'en ai pensé :

Dans un premier temps, je tiens à remercier Babelio et Sequencity pour m'avoir permis de découvrir cette BD. Comme je l'ai dit dans un article précédent, Sequencity propose des BD en format numérique à la manière des ebooks (disponible sur ordinateur et Ipad). Je n'ai rencontré ici aucun problème d'affichage ou autre durant la lecture.

 Je vais vous en dire tout d'abord un peu plus sur l'histoire en elle même puisque le résumé proposé par l'éditeur n'est, à mon sens, pas très révélateur du contenu. Après une énorme guerre qui a tout ravagé sur son passage, le taux de crimes n'a cessé d'augmenter. Maintenant enfin en paix, et pour lutter contre tous les crimes, un ordre a été créé : Les maitres inquisiteurs. Ces maitres inquisiteurs sont des hommes possédant chacun un pouvoir différent. Ils sont accompagnés d'un Elfe et parcourent le pays afin de mener à bien leur mission.

Le personnage principal de l'histoire s'appelle Obeyron.  C'est un maitre inquisiteur réputé pour son sens de la justice puisqu'il a tué ou punit de nombreux criminels. Il possède le pouvoir de duplication. Obeyron est animé par la rage et l'esprit de vengance face à un élément de l'histoire qui va lui arriver - à lui et à son camarade l'Elfe- J'ai bien aimé le fait de mieux en mieux comprendre sa personnalité et aussi la réaction assez hostile des autres personnages de l'histoire grâce aux nombreux flashbacks (clairement visible dans la BD grâce à une coloration différente de l'image).

L'univers en lui même m'a plu, il est bien posé et expliqué dès le début. Cependant, j'aurais bien aimé en savoir un peu plus...

Pour conclure, je dirai qu'il s'agit ici d'une BD originale et agréable. Le contenu et l'univers sauront conquérir un vaste public, en particulier les personnes friandes d'Elfes, gnomes et pouvoirs magiques en tout genre.

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Est-ce que cette lecture vous tente ?

 
Pour feuilleter GRATUITEMENT les premières pages. Pour avoir un aperçu global de toutes les pages, cliquez sur la paire de lunettes en gris à gauche (avec l'annotation "feuilleter")
Feuilletez des milliers de bandes dessinées gratuitement sur Sequencity

vendredi 10 juillet 2015

La gueule du loup



La gueule du loup

de Marion Brunet
Editions Sarbacane
15.50€
229 pages

***

Résumé:

À 18 ans, le bac en poche et des projets plein la tête, Mathilde et Lou partent à Madagascar pour des vacances de rêve, dans « un paysage de carte postale ». Mais le voyage qui s’offre à elles n’aura rien de l’idylle insulaire qu’elles imaginent…

 Du monde bruissant des contes de l’enfance aux clameurs froides des ténèbres adultes, les deux amies vivront une expérience terrible – de celles qui laissent des traces pour toujours.

***

Ce que j'en ai pensé :

C'est la couverture estivale qui m'a tout d'abord attiré : deux jeunes filles en maillot de bain; la mer... Cette image promettait une lecture tranquille. Et bien non, pas du tout ! Le titre peut être le premier indice pour le lecteur : La gueule du loup, qui semble évoquer le danger. On plonge ici, non pas dans la tranquillité mais dans un thriller entre peur, tension et courses poursuites.

On découvre dans ce roman deux jeunes femmes : Mathilde et Lou qui viennent de décrocher le Bac. Ensemble, elles décident de partir loin de tout, en voyage à Madagascar. Ces vacances promettent d'être calme: entre farniente au soleil, baignade en mer et paysages exotiques. Pourtant, ces vacances vont prendre une toute autre tournure au fil des pages. Mathilde est ici clairement la meneuse du groupe : c'est elle qui prend les décisions, elle est la plus dynamique mais aussi la plus irréfléchie. Lou, sa meilleure amie est plus calme et plus tempérée.

Concernant l'intrigue, on sent la tension qui grimpe au fur et à mesure. Les petits textes en italique, au début des chapitres prennent tout leur sens par la suite. Même lorsque les deux jeunes femmes se croient tirées d'affaire, le lecteur sent que tout n'est pas terminé. J'avais déjà prédit à l'avance ce qui allait se passer... C'est peut être l'un des points négatifs du roman : il n'y a pas de surprises exeptionnelles.

Durant leur voyage, nos deux protagonistes font la rencontre de Fanja, une jeune femme malgache qui va leur permettre (et permettre à nous, lecteurs également) de découvrir sa culture. Ce roman est donc également un véritable voyage à la découverte d'une civilisation complètement différente de la nôtre.

J'ai été un peu dérangé par l'absence de négations, notamment dans les dialogues des personnages. 

La fin reste dans la continuité du récit et est, à mon sens, totalement compréhensible. Elle invite le lecteur à s'interroger sur le devenir des personnages.

En bref, il s'agit d'une lecture plutôt originale qui n'a malheureusement pas su le convaincre totalement mais qui reste une lecture agréable.


 Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Avez-vous déjà lu ce roman ?

mercredi 8 juillet 2015

L'autoroute sauvage : tome 1 : Kilomètre 666


L'autoroute sauvage 

Tome 1 : Kilomètre 666
de Mathieu Masmondet & Zhang Xiaoyu
Les Humanoïdes associés
58 pages
5.99 €

***

Résumé:

Le monde d’aujourd’hui n’est plus. Au milieu des décombres de notre époque, les hommes évoluent dans un environnement sauvage et menaçant, où la survie a pris le pas sur l'humanité. Certains forment de petites communautés, on les appellent les Groupés. Les autres suivent leurs chemins seuls et prennent le nom de Solitaires. C’est le cas de Mo, imposant et taciturne, qui parcourt l’autoroute au rythme des saisons. Lorsque celui-ci sauve Hélène d’une bande de pillards, tous deux poursuivent leur route ensemble, unissant leurs destinées... 

***

Ce que j'en ai pensé :

Tout d'abord merci à Babelio et à Sequencity pour m'avoir permis de lire cette BD. Et oui, aujourd'hui on parle BD. Mais ici, Sequencity ne propose pas de versions papiers mais des versions numériques (à la manière des e-books) que vous pouvez lire sur votre ordinateur ou encore sur Ipad.
C'est donc une manière originale de lire des BD ou des mangas mais des bugs m'ont un peu gâché la lecture : je devais tout le temps actualiser, sinon j'avais face à moi une page blanche.

J'ai pu lire le premier tome de la trilogie L'autoroute sauvage. Dans ce premier tome, nous entrons dans un univers apocalyptique : la Terre est complètement ravagé, les hommes sont violents et cruelles. 

Les deux personnages principaux sont ici Hélène et Mo. Hélène souhaite retrouver sa petite sœur qui a été enlevé. Mo va la rencontrer alors qu'elle est prisonnière d'une bande de voyous et la libère. Les deux personnages, désormais compagnons, vont poursuivre le chemin ensemble.

J'ai vraiment beaucoup aimé la personnalité d'Hélène, une jeune femme dynamique, courageuse, qui ne mâche pas ses mots. Mo apparait plus mystérieux : toujours plongé dans son mutisme, il rechigne à se délivrer au lecteur. Au cours du roman, nous apercevons un seul moment de son enfance. Ce sont donc à deux personnages complètement opposés que nous avons à faire.

Côté scénario, j'aime beaucoup l'idée de la Terre complètement ravagé. C'est un univers cruel et sans pitié. L'objectif d'Hélène est clair : retrouver sa sœur. Cependant, j'ai trouvé qu'il manquait parfois deux ou trois cases pour créer un fluidité supplémentaire, pour ne pas perdre le fil et afin de ne pas avoir, comme j'en ai eu l'impression à certains passages, de passer du coq à l'âne.

Du côté du graphisme, un des points essentiels pour moi dans une BD, je n'ai rien à redire. J'aime beaucoup le style du dessin et les couleurs choisies. C'est donc ici l'un des points positifs.

Malgré tout, à la fin de cette BD, je reste sur ma faim... J'ai eu l'impression que ce premier tome n'était qu'une mise en bouche, une présentation des personnages et de l'histoire. Au moment où l'histoire commence à devenir vraiment intéressante, on arrive au célèbre "à suivre...". J'aurais bien aimé avoir encore quelques pages supplémentaires. Cependant, la fin laisse ici place au suspense, et l'on a envie de découvrir la suite.

Pour info, seul le premier tome est actuellement sorti (je précise puisque certains ne commence une série seulement lorsque tous les tomes ont été publiés)


 Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Êtes-vous un amateur de BD ?

Pour feuilleter GRATUITEMENT les premières pages. Pour avoir un aperçu global de toutes les pages, cliquez sur la paire de lunettes en gris à gauche (avec l'annotation "feuilleter")



Feuilletez des milliers de bandes dessinées gratuitement sur Sequencity

lundi 6 juillet 2015

Parce que c'était nous


Parce que c'était nous

de Mahairi McFarlane
Milady
478 pages
15.20 €

***

Quatrième de couverture :

Rachel, vient de se séparer de son fiancé après treize ans de relation. Son monde s’écroule… C’est alors qu’elle recroise Ben, son meilleur ami de fac, charmeur malgré lui, qu’elle n’a pas revu depuis dix ans. Ben est désormais marié et il est devenu avocat. Rachel, elle, est journaliste judiciaire. Alors même qu’ils s’occupent d’affaires matrimoniales peu commodes, il semblerait qu’une évidence de toujours se révèle à eux… 

***

Ce que j'en ai pensé :

C'est parce que j'avais vu cette couverture sur plusieurs blogs que je me suis lancée dans la lecture.

On découvre ici l'histoire de Rachel, une jeune femme d'une trentaine d'année qui vit avec Rhys. Ils sont sur le point de se marier quand ils se rendent compte (au bout de 13 ans de relation) qu'ils ne sont pas fait pour être ensemble et se séparent.

Rachel vit alors, tant bien que mal, sa nouvelle situation de célibataire et une rencontre va tout chambouler. Elle revoit Ben, son meilleur ami de la fac. Problème, Ben aussi a fait sa vie : il a une carrière d'avocat prometteuse, il est marié à une jolie femme, il a une belle maison... En bref, il a une vie bien rangé.

En général, je n'aime pas trop les histoires de romance classique. J'adore lorsqu'il y a une pointe d'amour avec de l'action mais quand le récit est seulement basé sur ça, en général, j'aime moyennement. Cependant, ce roman se laisse lire. Des flash-backs au cours du récit, nous ramènent aux années de la fac pour mieux comprendre la relation Rachel/Ben et ça, j'ai beaucoup aimé. Concernant l'intrigue, il n'y a pas eu de surprises rocambolesques mais on ne s'ennuit pas pour autant.

Côté personnages, j'ai vraiment beaucoup apprécie la petite bande d'amis de Rachel dont j'avais déjà découvert le secret de deux d'entre eux.

Pour conclure, je pense que je peux vous le conseiller sans problème si vous êtes un adepte des romans d'amour : celui-ci risque fortement de vous plaire.

  Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Les livres d'amour, ça vous tente ?

dimanche 5 juillet 2015

Night School -The web serie


 Night School - The web serie

Je continue sur ma lancer Night School pour vous permettre de découvrir la web série de la saga. J'avais tellement adoré le tome 1 que je me suis empressée de regarder sur internet pour voir s'il y avait une adaptation cinématographique. Je n'en ai malheureusement pas trouvé ... pourtant, tous les ingrédients sont là pour faire un bon film ! Je suis finalement tombée sur une web série. Les paroles sont en anglais mais il y a des sous-titres en français ;)

Pour vous faire une idée, voici le trailer :

 

Si ce premier aperçu vous à plu, je vous propose de découvrir les 6 autres épisodes :

Épisode 1 : Flashback


Épisode 2 : The other one


Épisode 3 : Power


Épisode 4: The gilmore girl


Épisode 5: All the pretty killer



 Épisode 6 : Bang


 Concernant l'histoire, on retrouve certains éléments du roman mais c'est loin d'être une adaptation fidèle à 100% puisque les vidéos sont vraiment courtes. Je ne pense pas que ça soit un problème si vous n'avez pas encore lu le roman et que vous comptez le lire plus tard (pas trop de spoilers). Du côté des acteurs, je trouve qu'ils ne correspondent pas à l'image que je m'en faisais en lisant mais par contre, du côté des décors, je trouve ces vidéos top :)

Bon visionnage :)

samedi 4 juillet 2015

Night School tome 1



Night School tome1

de C.J Daugherty
Editions Robert Laffont - collection R
17.90 €
468 pages

***

Quatrième de couverture:

 Allie Sheridan déteste son lycée. Son grand frère a disparu. Et elle vient d'être arrêtée. Une énième fois. C'en est trop pour ses parents, qui l'envoient dans un internat au règlement quasi militaire. Contre toute attente, Allie s y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire, aussi fascinant que difficile à apprivoiser...
Mais l'école privée Cimmeria n'a vraiment rien d'ordinaire. L'établissement est fréquenté par un fascinant mélange de surdoués, de rebelles et d'enfants de millionnaires. Plus étrange, certains élèves sont recrutés par la très discrète Night School, dont les dangereuses activités et les rituels nocturnes demeurent un mystère pour qui n'y participe pas.
Allie en est convaincue : ses camarades, ses professeurs, et peut-être même ses parents, lui cachent d'inavouables secrets. Elle devra vite choisir à qui se fier, et surtout qui aimer...

***

Ce que j'en ai pensé :

Cela faisait très longtemps que j'avais envie de découvrir ce roman et je l'ai enfin lu !

 Le personnage principal s'appelle Allie et, au début du roman, c'est une vraie rebelle (elle s'est fait arrêtée plusieurs fois..). Ses parents décident de l'envoyer dans une mystérieuse école appelée Cimmeria. Et de là, son comportement va totalement changer pour nous révéler sa véritable personnalité.

 Cette école est vraiment très mystérieuse : elle est complètement coupé du monde extérieur (pas d'internet...) et seule une élite de personnes peut y accéder (fils de membres du gouvernement et tout le toutim). Le mystère reste intacte avec l'ensemble des personnages du roman qui semblent tous avoir une double personnalité et créent des rebondissements. Un jour, on pense que tel personnage est gentil et juste après, il a une réaction étrange. On se méfie d'un autre mais après, on découvre qu'il est digne de confiance... Les évènements étranges qui vont arriver à la suite de l'entrée d'Allie dans ce lycée créent encore une fois une tension. Tension qui reste permanente tout au long du récit et tient le lecteur en haleine.

Les personnages sont un point fort du roman. Chacun a sa propre personnalité et ses propres secrets que le lecteur à envie de découvrir. Allie m'a beaucoup plus en tant qu’héroïne. Je bave devant Carter : je le trouve trop mignon. Concernant Sylvain, je ne sais pas trop quoi penser : dès le début du roman, il m'a agacé, après il m'a horrifié et enfin, il m'a fait un peu pitié...

Les questions sont nombreuses : Qui est Nathaniel ? Qu'est devenu le frère d'Allie ? Quels sont les secrets que l'on nous cache ? Que fait exactement la Night School ? Beaucoup de ces questions restent sans réponse et nous donnent envie de lire le tome 2 pour en apprendre davantage.

En bref, c'est une lecture que je vous conseille fortement et qui est, à mon sens, parfaite pour les vacances.

  Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Avez-vous déjà lu cette saga? 

vendredi 3 juillet 2015

Justice League Tag


J'ai été taguée par Calliope's Library pour le tag suivant : "Justice League Tag" créé par Rozbii books. Le but est d'associer un livre à chacun des 7 héros de la Justice League de DC Comics.

1. Superman, The Man of Steel...
Un auteur qui ne t'a jamais déçue et que tu vénères.

Cette question est vraiment très difficile ... parce que en général, j'ai vraiment adoré un roman et pas un autre ou encore, je n'ai lu qu'un roman de l'auteur en question. Donc ici, je vais citer Veronica Roth puisque la trilogie Divergente a été un coup de cœur ! J'espère ne pas être déçue si je lis Quatre.



 
2. Batman, the Dark Knight...
 Un livre qui s'est révélé beaucoup plus sombre que ce à quoi tu t'attendais
 Gone de Michael Grant. Je ne m'attendais pas à ça... mais ça reste l'un de mes livres préférés !







3. Wonder Woman, the Amazon Princess...
Un personnage féminin que tu adores !

Il y en a beaucoup ...  Ici, je vais citer Tris de Divergente






4. Flash, the Fastest Man Alive...
Un livre que tu as lu super vite !

De manière général je lis assez vite. Je vais citer ici Claude Gueux de Victor Hugo. Il est super court et je l'ai lu vraiment rapidement.



 

5. Green Lantern, Green Willpower
Un livre que tu veux lire, à tout prix !

Il y en a tellement ! Le dernier livre que j'ai lu est Night School tome 1 donc je suis impatiente de connaitre la suite avec Night School Héritage.




 
6. Martian Manhunter, The Metamorph
Un livre dont tu voudrais vraiment changer la couverture !

Birth Marked ! Il aurait largement pu faire mieux ... Je crois que ça se passe de commentaires. Et le pire, c'est qu'ils pensaient qu'elle était tellement top cette couverture qu'ils ont mis la même sur tous les tomes de la trilogie.


7. Aquaman, King Arthur of Atlantis
Un livre avec un titre un peu naze.

Parfois, on tombe sur des titres ... Pour cette septième question, je vais citer Magnus Millions et le dortoir des cauchemars. Je n'aime tout simplement pas ce titre.




Et je tague : la routes des lecteurs, Boom, adolisant et tous ceux qui le veulent :) 

jeudi 2 juillet 2015

L'Epreuve tome 1 : Le labyrinthe




L'Epreuve tome 1 : Le labyrinthe


de James Dashner
Pocket Jeunesse
18.50€ ( ou 10€ en ebook)
404 pages

***

Quatrième de couverture :

Thomas, dont la mémoire a été effacée, se réveille un jour dans un nouveau monde où vivent une cinquantaine d’enfants. Il s’agit d’une ferme située au centre d’un labyrinthe peuplé de monstres d’acier terrifiants. Les ados n’ont aucun souvenir de leur vie passée et ne comprennent pas ce qu’ils font là. Ils n’ont qu’un seul désir, trouver la sortie. Pour ce faire, les coureurs parcourent chaque jour le labyrinthe pour en dresser les plans – des plans qui changent sans cesse, puisque les murs se déplacent chaque nuit. Le risque est grand mais, dès son arrivée, Thomas a une impression de déjà-vu, il sait qu’il veut être coureur et résoudre l’énigme du labyrinthe. 

***

Ce que j'en ai pensé :

J'avais déjà vu le film au cinéma et devant l'engouement général, je n'avais qu'une hâte : lire ce livre. 
Une amie m'a prêté ce roman et je peux vous dire qu'il est 1000 fois meilleur que le film !

On se retrouve ici dans un univers complètement original : un groupe de jeunes garçons se trouve au centre d'un labyrinthe. Déjà là, le lecteur se pose plein de questions : Hein ? Quoi ? Qui ? Pourquoi ? Mais comment ils sont arrivés là ? Vous pouvez répété la question ? Mais ce n'est pas tout : ils cherchent désespérément à sortir de là. Et ça ne s'arrête pas là, en plus d'être un labyrinthe (donc déjà, de base, on a du mal à en sortir) ici ce labyrinthe change de structure toutes les nuits et, comble de la malchance, il y a également des monstres à l'intérieur : Les Griffeurs.
L'univers ici est vraiment très complet et très bien construit. Dans ce genre de roman, c'est ce que je recherche avant tout. Ici, l'auteur a vraiment réussit à recréer une sorte de mini-monde parmi cette communauté : chacun à une tache à effectuer (Coureurs, Trancheur, Cuisiniers ...) et certains garçons forment une sorte d'élite : Les Matons (les chefs qui prennent les décisions). Un vocabulaire spécifique a même été inventer spécialement, preuve à nouveau de la recherche de l'auteur.

Concernant l'intrigue, je savais déjà ce qui allait se passer étant donné que j'ai d'abord vu le film mais l'histoire n'en reste pas moins intéressante. Pour vous dire : je ne pouvais plus le lâcher ! Une sorte de tension règne dans ce roman et l'on veut toujours lire la page suivante ! On se met à la place des blocards, on a l'impression d'être avec eux dans le labyrinthe avec les Griffeurs. Ce roman est complètement addictif. J'avais peur qu'il y ait certains passages un peu vide, où il y aurait moins d'actions mais pas du tout !

Concernant les personnages : j'ai adoré Thomas, la figure typique du héros (rapide, courageux, meneur ...). Je me suis vraiment attaché à Chuck et Newt. Par contre, je n'ai pas du tout apprécié le personnage d'Alby qui apparait ici comme encore plus dure que dans le film.

SPOILER : C'est l'arrivée d'une fille qui va tout bouleversé dans ce petit monde. Elle s'appelle Thérésa et est la dernière qui sera envoyée dans le bloc. Après son arrivée, tout va s'enchainer ! J'attendais désespéramment une petite histoire d'amour entre elle et l'un des garçons (elle avait le choix là ^^) mais rien du tout ! J'espère que ça ira mieux dans les prochains tomes. Par contre, je n'ai pas trop compris son lien télépathique avec Thomas : j'espère que l'on aura quelques explications par la suite.

La fin ... alors là chapeau ! Elle nous donne vraiment envie de lire le deuxième tome ! Et, au lieu de répondre aux nombreuses questions que l'on se pose, elle nous permet d'en rajouter encore d'autres à notre liste ^^ Je suis impatiente de découvrir ce nouveau monde qui nous attend et de continuer l'aventure avec ces personnages. En tout cas, je pense qu'on est loin d'être au bout de nos surprises !

 Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Et vous, qu'en avez vous pensé ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...