Mes dernières chroniques:

jeudi 25 mai 2017

La bibliothèque des coeurs cabosés


                                                                      La bibliothèque des coeurs cabossés
                                                                     de Katarina Bivald
                                                                       Denoël
                                                                     482 pages
                                                                     21.90€
***
Quatrième de couverture :
Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l'Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine. Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés –, qui l'aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance. Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel…
***

Ce que j'en ai pensé :

Parfois, rien que le titre ou bien l'illustration sur la couverture peut donner envie de lire un livre. Les deux m'attiraient pour ce roman. Mais je dois dire aussi que je n'étais pas insensible à tous les avis positifs et innombrables coups de cœur que j'ai apperçu sur le net.

"Quelle terrible prise de conscience : savoir qu'il y avait tant de livres qu'elle ne toucherait jamais, tant d'histoires qui se poursuivraient sans elle, tant d'auteurs anciens qu'elle n'aurait pas le temps de découvrir !"

Pour une fois, c'est une lectrice qui est l'héroine d'un roman. Ici, elle s'appelle Sarah. Originaire de Suède, elle débarque dans l'Iowa pour rencontrer Amy, une vieille femme avide de nouvelles lectures avec laquelle elle entretient une correspondance depuis 2 ans. Mais à son arrivée, une terrible nouvelle l'attend : Amy vient de mourir.
Sarah se retrouve donc seule, dans une petite ville qu'elle ne connait pas ou du moins, dont elle sait seulement ce qu'Amy lui a apprit dans ses lettres. Mais il ne s'agit pas de n'importe quelle ville, il s'agit de Brocken Wheel : Une ville loin d'être touristique. Delabrée et terne, elle n'en est pas moins atypique par l'organisation même des habitants en son sein.

" Parfois, je ne désire qu'un chalet dans la forêt, en compagnie de livres, déchargée de toutes ses obligations étranges que nous autres êtres humains nous imposons les uns aux autres et à nous même."

Le charme du roman tient dan ses personnages. Ils m'ont tous plu ! On assiste à la transformation progressive de Sara : presque ermite en Suède, elle devient une personnalité incontournable à Brocken Wheel. Andy m'a plu par son rire, Carl m'a fait sourire à cause de sa beauté handicapante, la très croyante Caroline m'a beaucoup amusé, j'ai beaucoup apprécié Amy que j'ai découvert par le biais de ses lettres et des habitants de la ville.

"Elle avait toujours pensé que l'air automnal et les livres allaient bien ensemble, que les uns comme les autres se mariaient bien avec des plaids, des fauteuils confortables et de grandes tasses de thé ou de café."

Ce sont d'ailleurs ces lettres qui donnent un plus au roman. Elles le parsèment et je les ai tellement aimées que j'aurais bien aimé qu'il y en ait une entre chaque chapitre.

L'arrivée de Sara va complètement chambouler Brocken Wheel. Que ce soit du côté de la ville en elle-même, qu'elle va dynamiser par l'installation d'une librairie ou bien que ce soit du côté des habitants en créant - parfois même sans le savoir - une cohésion de groupe ou en transformant / révélant une personnalité.

"Il y a toujours un lecteur pour chaque livre. Et un livre pour chaque lecteur."

Mais je pense que c'est aussi le thème du roman qui m'a plu : un livre qui parle des livres. Sara nous donne ses impressions de lectrice. Des titres, des auteurs, des allusions parsèment La bibliothèque des cœurs cabossés. En tant que grande lectrice, je me suis souvent identifiée à Sara.

"Dans ces moments-là, quoi de mieux qu'un livre ?"

Pour conclure, je dirai qu'il s'agit d'une belle lecture. On se laisse emporter dans la petite ville de Brocken Wheel en compagnie de ses habitants loufoques au grand coeur.

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Alors, ce roman vous tente ?

vendredi 19 mai 2017

Let the sky fall

Let the sky fall

de Shannon Messenger / Lumen / 495 p

Quatrième de couverture:

Personne ne s'explique que Vane Weston ait pu survivre, enfant, à l'ouragan qui a tué ses parents. À son réveil, étendu parmi les débris laissés par le passage de la tempête, il n'avait pas le moindre souvenir de son passé – à l'exception du beau visage d'une fillette ballotée par les vents. Malgré les années qui passent, elle rend de temps en temps visite en rêve au jeune homme, qui s'accroche à l'espoir qu'elle ne soit pas qu'un fantôme. Il ne croit pas si bien dire. L'inconnue, Audra, est un être de chair et de sang, mais elle n'a rien d'humain. C'est une sylphe, une créature liée au vent, qu'elle sait manipuler pour voler dans les airs, transmettre des messages ou livrer bataille. Sa mission ? Le protéger. Malheureusement, l'histoire se répète : une maladresse et Audra révèle à leur pire ennemi l'existence de Vane. Celle qui vient peut-être de causer sa mort est aussi son seul espoir de survie : le jeune homme n'a que quelques jours pour comprendre qui il est vraiment ou c'est la mort qui l'attend. Les nuages s'amassent à l'horizon, et un vent mauvais balaie les sables du désert... Survivront-ils à l'orage qui se lève à 
l'horizon ?


Ce que j'en ai pensé :

3 raisons m'ont donnée envie de lire Let the sky fall : la première est une chronique positive d'une blogueuse,  la deuxième est le fait qu'une amie était en train de le lire et la troisième est, je l'avoue, la jolie couverture. J'ai décidé d'abandonner le livre au bout de 270p. C'est cependant loin d'être ma pire lecture de tous les temps mais j'avais actuellement d'autres lectures à lire et je n'avais pas trop envie de me forcer.

Le point qui m'a poussé à quitter ce livre est la lenteur de l'action. D'après les commentaires de Livraddict, l'action ne démarre que dans les 100 dernières pages.

Mais il comporte tout de même des points positifs.  Le premier est l'alternance des points de vue entre les deux personnages principaux : Vane (c'est une blague ce prénom ou quoi ! ) et Audra. L'univers n'a pas réussi à me captiver autant que je l'aurai voulu mais il a au moins pour qualité d'être original. En effet, toute l'histoire tourne autour des Sybils, des êtres qui contrôlent les vents et dont je ne connaissais pas l'"existence" avant ma lecture.

L'intrigue raconte l'histoire de Vane qui est un Sybil mais qui a oublié en être un. Audra, chargée de le protéger décide de l'entrainer. D'après une source,  il ne se passe pratiquement rien entre eux de tout le roman malgré les sentiments (clairs) qu'ils éprouvent l'un pour l'autre.

Bref, je ne suis pas convaincue par cette lecture.

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Avez vous lu Let the sky fall ?

samedi 13 mai 2017

Film If I stay

Film If I stay 

1h46

Synopsis :

En un seul moment, tout peut changer. Mia, 17 ans, n'a aucun souvenir de l'accident : elle arrive uniquement à se rappeler avoir roulé le long de la route enneigée de l'Oregon avec sa famille. Puis, en un clin d'oeil, elle se retrouve observant son propre corps dévasté ... L'adolescente sera tiraillée entre l'envie de rejoindre ses parents dans l'au-delà et celle de se réveiller et de retrouver son petit ami et ses proches...

Bande annonce :



Ce que j'en ai pensé :

J'avais lu l'année dernière le roman If i stay en Vo et j'ai décidé de regarder le film. Je l'ai regardé en Vo également et sans sous-titres.

Il s'agit bien d'une adaptation puisque le film respecte bien le déroulement de l'intrigue de Gayle Forman.

Au niveau des acteurs je n'imaginais pas Adam vraiment comme ça mais je n'ai rien à reprocher au casting.

Un bon point pour les spectateurs-lecteurs est le fait que certaines répliques du roman sont reprises mot pour mot. C'est top !

Un film qui respecte très bien le roman. Je ne l'ai cependant pas trouvé exeptionnel même s'il reste sympa a voir. Entre le film et le livre, je préfère le roman.

Quel est votre dernier film vu ?

dimanche 7 mai 2017

Les carnets de Cerise tome 1

Les carnets de Cerise tome 1 : Le zoo pétrifié.

de Joris Champlain & Aurélie neyret / Editions soleil /  15.95 € 

Quatrième de couverture :

"Il était une fois... Quand j'étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j'avais un journal intime, il commencerait comme ça. Il était une fois... ben moi, Cerise ! J'ai dix ans et demi et mon rêve, c'est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter des histoires, c'est d'observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets. On a tous un secret enfoui que l'on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes... 
En ce moment, avec les copines, on observe quelqu'un de vraiment mystérieux..."

Ce que j'en ai pensé :

Je ne suis pas une très grande fan des BDs. J'en lis mais assez rarement. J'ai vu cette série sur plusieurs blogs et l'image de couverture ainsi que les avis positifs m'ont donné envie.

Comme d'habitude, le reproche que je fais aux BDs de manière générale est le peu de contenu par rapport aux romans. L'histoire en elle même est mignonne. Une petit fille qui souhaite devenir écrivaine. Une touche de mystère. Un zoo pas comme les autres. Tous les éléments pour faire voyager un très jeune lecteur. J'ai bien aimé le mélange entre la BD en elle même et le journal intime/de bord que tient Cerise.

Le gros point positif est pour moi les dessins. Ils sont magnifiques ! J'ai vraiment aimé le trait de l'artiste ainsi que les tons utilisés.

A qui je la conseille ? Aux plus jeunes bien sûr ! C'est une BD qui saura les séduire. Pour ceux qui sont un peu plus agés, le lecture n'est pas interdite mais l'attention sera portée sur la beauté de l'objet et pas sur l'histoire enfantine.

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Avez-vous une BD à me conseiller ?

vendredi 28 avril 2017

J'étais là

J'étais là

de Gayle Forman / Hachette Romans / 365 pages

Quatrième de couverture :

Cody a dix-huit ans. Elle n'a pas de père, mais une mère barmaid constamment en mini-jupe, et un avenir pas très rose depuis qu'elle a été recalée de la high school de Seattle qui aurait pu lui permettre de quitter enfin son « Shitburg » natal. 

Mais tout empire le jour où Meg, sa meilleure amie, sa sœur de cœur, se suicide après avoir avalé une dose massive de poison dans un motel anonyme, non loin de la fameuse high school où elle, brillante boursière, avait été acceptée. 

Lorsque les parents de Meg demandent à Cody d'aller récupérer les affaires de leur fille, celle-ci s'embarque pour Seattle, avec la ferme intention d'en savoir plus sur le geste de son amie.

Ce que j'en ai pensé :

Merci à Hachette Romans et Netgalley pour ce partenariat !

Points positifs :
le thème du suicide, que je trouve assez peu répendu dans les romans
 le caractère du personnage principal : assez fort
 l'enquête sur la mort, qui donne envie d'en savoir plus et de lire chapitre après chapitre

Pts négatifs :
l'histoire d'amour couru d'avance
 le bad boy sympa : trop stéréotypé et utilisé encore et toujours dans les romans jeunesses

Pour conclure: J'avais découvert cette auteure par le biais du roman Si je reste. Je la redécouvre via ce roman. Cette histoire se laisse lire. J'ai apprécié cette lecture malgré les stéréotypes qui m'ont légèrement agacés (et enlève du charme à la lecture)

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Aimez-vous les romans de Gayle Forman ?

lundi 24 avril 2017

La 5e vague : le livre VS le film : 5 ressemblances & 5 différences


Attention ! Cet article contient beaucoup de SPOILERS pour ceux qui n'ont pas lu et vu la 5e vague !

Differences :

1) La séquence du bus. Dans le film, le bus part sans Cassie alors qu'elle part chercher l'ours en peluche de son frère.  Dans le livre, c'est Sam qui donne Nounours à sa soeur lorsqu'il part seul dans le bus

2) La scène où Cassie se fait tirer dessus sur l'autoroute. Côté film, c'est un Autre inconnu qui lui tire dessus.  Côté livre, c'est Evan qui tire.

3) Crisco est un personnage que Cassie rencontre dans le camp de réfugiés mais qui a été totalement supprimé dans le film.

4) Apparence de l'Autre dans un être humain. Tumeur pour le livre tandis que cela est représenté sous forme d'une araignée dans le film.

5) La blessure d'Etan après l'attaque de la fôret. Dans le livre, il y a tout un passage où Cassie doit le soigner. Passage supprimé dans le film.

Ressemblances :

1) La chemise à carreaux rouge. Un détail que le producteur a respecté.

2) "Cela m'aide à me rendre plus humain " phrase prononcée par Evan dans le livre et le dialogue a été repris mot pour mot.

3) Les différentes vagues. La base du livre mais cette base a très bien respecté les étapes de l'invasion et mis cela en image !

4) La fusiade dans la baraque du camp de réfugiés.

5) L'utilisation de 2 points de vue : celui de Cassie et celui de Zombie.

Voilà, je pense que j'en ai déjà cité pas mal ! Même si cette liste est loin d'être exhaustive.  N'hésiter pas à me dire en commentaires les différences et ressemblances que vous avez remarqués :)

mardi 18 avril 2017

Avant le labyrinthe : l'ordre de tuer

Avant le labyrinthe : l'ordre de tuer

de James Dashner / PKJ / 348 p

Quatrième de couverture:

Treize ans avant que Thomas entre dans le Labyrinthe, une éruption solaire a frappé la Terre. Mark et Trina ont survécu à la catastrophe. Mais cette terrible épreuve n'est rien comparée à ce qui les attend. Une étrange épidémie se répand aux États-Unis, elle frappe de folie les individus qu'elle atteint. Pire, elle met en danger jusqu'à l'existence de la race humaine !
Convaincus qu'il existe un moyen de sauver les malades, Mark et Trina sont bien décidés à le trouver... s'ils parviennent à rester en vie. Dans ce monde dévasté, certains préfèrent tuer pour que personne ne découvre la vérité.

Ce que j'en ai pensé :

Ahhhhh ! Enfin je l'ai ! Après avoir la trilogie dont le dernier tome m'avait laissé encore toute pleine d'interrogations je me suis empressée de reserver ce dernier tome qui sert de prequel à la bibliothèque. Manque de bol, je n'étais pas la seule à vouloir le lire et je me suis donc retrouvée vers la 8e position ou quel que chose du genre dans la file d'attente. Mais il s' est finalement liberé. Au bout de plusieurs mois d'attente !

Première surprise : on ne suit pas Thomas ou encore Thérésa comme je m'y attendais mais de nouveaux personnages : le soldat ... Le contexte des éruptions solaires est remis en place. On nous explique bien le chaos général et les conséquences de cette crise mais aucune explication sur comment sont arrivés ces fameuses explosions solaires. Cela m'a manqué. Des boules de feu qui tombent sur la Terre ? Je n'en sais toujours rien.

L'histoire est très complète pour un préquel. Encore une fois, Dashner mise sur l'action et il a raison ! Dans ce tome on apprend l'origine de la braise.

J'ai vraiment beaucoup apprécié ces nouveaux personnages mais j'avoue que je m'attendais à entrer au coeur du Wicked, à connaitre les relations entre Thomas/Théresa/Aris avant qu'ils soient envoyés dans le labyrinthe. Ce tome éclaircit la partie concernant la Braise mais beaucoup de questions restent encore en suspens.

On espère jusqu'au bout, on croise les doigts pour les personnages et la fin est une véritable explosion.

Pour conclure,  c'est une histoire que je conseille vivement aux lecteurs du Labyrinthe pour retrouver la plume de l'auteur. Cependant ne vous attendez pas à ce que ce tome réponde à toutes vos questions. Mr Dashner peut-il faire un deuxième préquel ?

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Lisez vous les préquels ou vous contentez vous des romans principaux de l'histoire ? Avez vous envie de retrouver Thomas et toute la bande ?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...