lundi 31 août 2020

Bilans Janvier, Février et Mars 2020

 Bon ... pour tout vous dire je pensais sincèrement publier ces bilans plus tôt. Mais les mois d'été ont été chargés et finalement je n'ai pas eu le temps de m'occuper du blog :( 
Je profite de cette soirée pour vous résumer un peu ce qui s'est passé ces derniers mois et vous parler de mes quelques lectures. Let's go !


Emploi du temps très studieux (pour changer n'est ce pas ^^) puisque j'ai eu mes exams mi janvier. Au programme : endocrinologie, nutrition, ophtalmologie, cardiologie et pneumologie. Un programme bien dense ! 

Finalement, le lendemain des exams j'ai pu bien me détendre en assistant à un opéra avec ma maman (petit cadeau que je lui avais offert pour son anniversaire et dont j'ai donc profité aussi par la même occasion - malinx le lynx ^^). Il y a avait des musiques d'Edith Piaf. Nous avons toutes les deux beaucoup appréciés, on ne savait plus où donner de la tête tellement le spectacle était riche. Et puis un lieu comme ça, ça fait toujours rêver. Une belle sortie pour se remettre des exams donc :) 

Pas trop le temps de se reposer le week-end car il faut déjà recommencer à travailler pour un nouvel examen : un oral en anglais :/ Mais ce qui est fait est fait et j'étais finalement contente que cette épreuve soit terminée le plus tôt possible, au lieu d'attendre (et de stresser par la même occasion) plus longtemps. 

Ensuite un évènement a été proposé sur le campus de la fac : participer à une simulation de chirurgie. Je me suis empressée de m'inscrire et j'ai été retenue :) C'était un petit atelier très court mais j'ai trouvé cela fort sympathique. On a pu utiliser les machines qui permettent aux internes de chirurgie de tester et de maitriser les robots utilisés pendant les opérations chirurgicales avant de pratiquer dans la vie réelle. Des petits exercices étaient intégrés aux machines comme par exemple devoir prendre un objet et le déplacer à un endroit spécifique de l'écran etc et ensuite nous obtenions un score basé sur la rapidité d'exécution, le taux d'erreur (faire tomber l'objet ou percuter les deux pinces par exemple) ainsi que la logique de réalisation (utiliser le chemin le plus court). C'était très intéressant ! Même si je ne pense pas faire de la chirurgie plus tard, les robots sont vraiment LA chose qui me fascine le plus dans le domaine chirurgical et je suis toujours contente d'avoir eu l'occasion de les tester :) 

Ensuite j'ai eu une garde aux urgences : ma toute première. J'avais normalement une garde au même endroit mais plus tôt dans le mois mais comme la date ne m'arrangeait pas (étant peu de temps avant les examens) j'ai préféré l'échanger contre un autre jour. Le monde des urgences est un univers vraiment à part : c'est la folie ! Le nombre de personne en attente quand on arrive à 18h30 est déjà énorme et cela ne laisse rien imaginer de bon pour la suite de la soirée... Le travail de l'externe est donc de faire l'examen clinique et l'interrogatoire des patients qui sont dans des box numérotés (chaque externe a un certain nombre de box qui lui est attribué). Ensuite on doit rentrer toutes les informations dans un logiciel sur l'ordinateur et normalement les transmettre à un supérieur (un interne en général ou bien un chef). J'ai découvert le "plaisir" (ironie ironie) d'être appelée de tous les côtés pour devoir faire des ECG (électrocardiogramme alias un exam non invasif qui permet d'analyse le coeur). Je n'ai pas trouvé cette garde formidable car l'encadrement est selon moi complètement absent... Et difficile aussi de tenir toute la nuit éveillé ! On ne sait même plus si on est passé au jour suivant ou non à courir de tous les côtés... Heureusement qu'il y a avait un solidarité entre les externes ! Une de mes collègues a failli faire un malaise car elle n'avait pas pu manger et les seuls mots adressés par un chef à son égard on été des mots prononcés dans le micro des urgences pour que "l'externe numéro X reviennent à son poste pour faire un ECG" alors qu'elle venait de s'allonger sur un brancard. Difficile aussi de s'occuper des personnes démentes qui ne savent pas où elles sont, de personnes incarcérés ou encore d'autres qui excédés d'avoir attendu si longtemps dans le hall trouvent en nous la première cible pour se défouler. 

Côté lecture, j'ai lu 1 livre soit 64 pages et j'ai écouté 2 livres audio pour un total de 599 minutes

 
-> j'ai bien aimé l'ambiance de ce livre audio Les quatre fille du Dr March ainsi que la personnalité des 4 filles. Je pense qu'il pourra plaire aux amateurs de Jane Austen.

-> Chanson douce ne me laissera pas un souvenir impénétrable. Ce n'est pas une écoute transcendante. 

-> Quelqu'un m'attend derrière la neige : Un conte de Noël que j'ai trouvé assez adulte malgré tout avec les codes du conte qui donne cette ambiance si particulière à ce genre. J'ai bien apprécié les illustrations qui collent à merveille avec le texte.



Côté livre, le bilan de février sera rapide : niet, nada, rien du tout. C'est presque déprimant de l'écrire...

Petite soirée d'anniversaire sur une amie pour rompre la routine : c'est sympa les soirées crêpes :p

2ème garde aux urgences ! Cette fois-ci je suis tombée sur une interne sympathique qui m'a apporté un peu d'attention et qui répondait à mes questions :) Mais le rythme au niveau du flux des patients est toujours intense !

J'ai commencé aussi mon deuxième stage en cardiologie. C'est vraiment très intéressant et les 2 internes du service où je suis sont très callés sur toutes les spécialités (et pas que la cardiologie !), ce qui est très agréable et très enrichissant :) L'ambiance est vraiment bonne avec eux ainsi qu'avec mon co-externe. J'y vais avec plaisir ! Ici les patients viennent pour faire un réentrainement à l'effort et aussi que leur traitement pour leur pathologie cardiaque soit adapté. J'ai l'occasion d'aller plusieurs fois voir des échographies cardiaques : c'est vraiment une imagerie que j'aime beaucoup et le fait de la voir en direct et d'avoir reçu des explications changent beaucoup par rapport aux images statiques que j'avais pu voir dans les livres et à propos desquelles je ne comprenais pas grand chose ! J'ai aussi eu l'occasion de passer voir des mises en place/retraits de pacemakers et en coup de vent en coronarographie. 



Le stage continue et je découvre des pathologies variés : insuffisance cardiaque, thrombopénie induite par l'héparine etc. J'ai aussi l'occasion d'aller "choquer" des patients (en leur envoyant une décharge électrique sous anesthésie pour remettre leur rythme cardiaque dans un rythme régulier). Les patients du service sont vraiment sympathiques et c'est presque une petite colonie de vacances ^^ Cela me fait sourire de les voir tous ensemble sur un banc le matin, en train d'attendre que les kinésithérapeutes les emmènent faire des exercices, se découvrant les uns les autres et se prodiguant des conseils sur les traitements cardiaques :D 
Mais je vois également la montée du COVID à l'hôpital, les chuchotements des cadres de santé, le diagnostic positif d'une infirmière du service puis ensuite d'un des chefs. Et soudain, le port obligatoire du masque à l'hôpital. Cette montée de la peur, de la tension, n'est pas sans me rappeler La Peste de Camus... 
Les patients sont fragiles, il devient peut-être plus prudent pour eux de rentrer chez eux... Finalement le service en lui-même ferme. Les lits seront réquisitionnés pour les patients COVID qui ne vont pas tarder à affluer. C'est avec tristesse que mon stage se termine précipitamment, j'avais encore tant de choses à voir et à découvrir :(

Nouvelle garde aux urgences : mais cette fois-ci pas au centre-ville comme les précédentes mais dans une ville de périphérie. Autre changement : elle dure plus longtemps puisque c'est le week-end ! L'ambiance COVID est très étrange. Les patients n'osent plus trop venir pour des petits maux comme avant et ceux-qui arrivent sont suspects d'être atteints. Certains lits sont réservés aux patients les plus suspects pour tenter de les isoler un peu plus des autres. La chambre de garde des étudiants est aussi utilisé pour les patients suspects et du coup je me retrouve dans une petite pièce où la lumière s'allume au moindre mouvement. Gros changement niveau ambiance avec le centre-ville : ici les gens sont sympas, blagueurs, s'intéressent aux étudiants. Durant cette journée, je vais même pouvoir partir dans le camion du SMUR :) 

Niveau lecture, seulement 1 livre audio au compteur pour 576 minutes (et 1 livre audio abandonné). 

-> La goûteuse d'Hitler, je l'ai vu partout sur instagram pendant un moment. Le thème me tentait beaucoup  évidemment puisque cela se déroule durant la seconde guerre mondiale. Le résumé était alléchant et me promettait un abord inédit de cette partie de l'histoire avec ces fameuses goûteuses. Finalement je suis restée sur ma faim... Et je crois bien avoir décroché à certains moments. 

-> Deuxième tentative avec Boris Vian et deuxième échec. Je n'accroche pas à son style. Mais si son écriture vous a plu dans l'écume des jours, ce roman dans la même veine pourra vous plaire. Pour les autres, passez votre chemin.


Et vous, qu'est-ce-que vous avez vécu/lu durant ces 3 mois ? 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...